French English German Italian Spanish

 TITULATURE

 Lors des premières dynasties le roi   n'a qu'un nom, celui d’Horus, petit à petit au fil du temps, il portera des titres composé d'un nom personnel et d'épithètes. L'ensemble de ses titres s'appelle la titulature. A partir de la Vème dynastie la titulature regroupera définitivement cinq titres.

Ces cinq titres ou noms sont : Le Nom d’Horus, Le Nom de Nebty, Le Nom d’Horus d’or, Le Nom de Nesout-bity Le Nom de Sa-Rê

Le Nom d’Horus Assimilé au Dieu faucon Horus dès sa création il est le plus ancien. Il identifie le Roi comme descendant du Dieu Horus. Ce titre permettait ainsi au souverain de légitimer sa présence sur le trône. Il est, représenté par le hiéroglyphe symbolisant le faucon. Il peut aussi être précédé de la formule "taureau puissant". Le nom d'Horus du Roi ou du Pharaon est inscrit dans le Sérekh

Le Sérekh (pour faire connaître) est un cadre rectangulaire entourant le nom hiéroglyphique du roi, surmonté d'un faucon (symbole du dieu Horus) et placé au-dessus de la façade stylisée du palais royal

 

                                                              

                                                                                                           Sérekhs

Le Nom de Nebty   Le second nom, est celui que l'on appelle le "Nom Nebty". Ce titre est ajouté à un nom (Qui peut être le même que le nom d'Horus). Il sert à définir la double nature du pouvoir royaldu Roi sous les formes emblématique des deux «Ntr » attachés aux deux pôles de l’Égypte : Nekhbet, le vautour du Sud et Ouadjet, le cobra du Nord. L’alliance des deux divinités tutélaires « le serpent et l’oiseau» donne au roi la légitimité historique des deux royaumes autrefois séparés et lui confie la responsabilité de maintenir cette Union. Elle lui assure la protection des deux Déesses des royaumes de Haute-Égypte « Déesse vautour Nekhbet » et de Basse-Égypte « Déesse cobra Ouadjet ». La première apparition de ce titre sous le règne Roi Horus Den (1ère dynastie) manifestera la dualité de la royauté Égyptienne, en présentant le Roi comme chef commun des deux royaumes

                                                                    

                                                             le serpent et l’oiseau                                                                  Horus d’or

Le Nom d’Horus d’or Le troisième nom du Roi est formé du signe du faucon «Hr» surmontant le signe de l'or «nbw» et associe le roi à l'Horus solaire et céleste. Il pourrait aussi évoquer la victoire d'Horus (le bien) sur son oncle Seth (le mal). Le nom apparaît pour la première fois avec le Roi Horus Djer et à de manière courante partir du Roi Khéops. Le nom d'Horus d'or était un symbole d'éternité et les chambres funéraires royales étaient appelés "pièces d'or".

Le nom de Roi : Nesout-Bity Le quatrième nom du Roi est celui du couronnement. Il est également appelé prænomen « prénom »ou nom d'intronisation :[Nsw] bi.tj Celui qui appartient au jonc (nsw) et à l'abeille (bi.tj). Le nom est donc précédé du jonc et de l'abeille, il est inscrit dans un cartouche. Le jonc symbolise la Haute-Égypte et l'abeille la Basse-Égypte. Il a souvent été combiné avec le nom Nebty, sans cartouche. Ce fut à partir de la IIIe dynastie (2647-2575) qu'il fut vraiment utilisé.

Le nom de Naissance : Sa-Rê Le dernier nom du Roi ou du Pharaon est celui de naissance, on dit aussi Nomen. Comme son nom l'indique il est attribué au Roi à sa naissance et, de ce fait, n'est pas vraiment un titre. Il est précédé de l’épithète « Sa » fils et de «Rê»   afin de marquer la parenté du Roi avec le Dieu qui a instauré la monarchie sur terre. Les cartouches étaient utilisés pour entourer le nom de naissance et le nom de Roi du souverain et ils étaient le plus souvent peints de couleur or, la couleur du soleil. On les trouvait aussi entourant le non des Grandes Épouses Royales.


Titulature de Thoutmôsis III restée intacte dans le temple d’Hatchepsout

On trouve 3 des noms du pharaon qui la compose. En encadré de haut en bas : 1 d'Horus: (Taureau puissant qui apparaît radieux à Thèbes) Il assimile pharaon au dieu Horus. Il est toujours précédé de l'image du faucon représentant Horus (Her), d'où sa désignation.

 2 de Nesout-bity:  C'est le nom de couronnement (La Manifestation de Rê est durable) littéralement «Celui qui appartient au jonc (swt) et à l'abeille (bity) », que l’on traduit par « Roi de Haute et Basse-Égypte, Il associe le roi à la flore et à la faune symboliques des deux parties du royaume

 3 de Sa-Rê (Né de Thot, Au devenir parfait) Il est formé des hiéroglyphes du canard (sa, fils) et du dieu-soleil (Rê), suivis du nom de naissance inscrit dans un cartouche, il rattache ainsi charnellement pharaon à la puissance cosmique de l'univers. On l'appelle également le nom de naissance

Fil de navigation