French English German Italian Spanish

L'Ogdoade

Ogdoade d'Hermopolis

Relief du temple d'Hathor à Dendérah représentant l'Ogdoade d'Hermopolis    Agrandir

L'Ogdoade d'Hermopolis est l'ensemble formé par les huit divinités d'Hermopolis qui ont jailli des flots glacés du Noun le fluide primordial qui précède l'existence du monde selon les égyptiens. Le Noun n'est pas le néant mais le non-être, le lieu où git le germe de tous les êtres vivants et de toutes choses. Il est l'élément d'où sortit toute vie, le principe lumineux, divin formateur du monde. C’est le lieu d'où sortit par lui-même le soleil, le grand dieu Amon-Rê.

« Au sein de l'océan primordial apparut la terre émergée. Sur celle-ci, les Huit vinrent à l'existence. Ils firent apparaître un lotus d'où sortit Rê, assimilé à Shou. Puis il vint un bouton de lotus d'où émergea une naine, auxiliaire féminin nécessaire, que Rê vit et désira. De leur union naquit Thot qui créa le monde par le Verbe. »

Ils se sont alors regroupés en quatre couples formés chacun d'un dieu et de son pendant féminin, et sont la personnification des éléments du chaos qui ont précédé la création. Ils représentent ou personnifient :

Heh et Hehet, l'infinité spatiale l'éternité, répartie aux quatre coins du monde. Heh : dieu du temps infini, le génie de l'éternité. On le représente à genoux les bras déployés soutenant le ciel.

Kekou et Keket : Tous deux incarnent les ténèbres avant la création, l'obscurité primale. Kekou ou Kek est celui qui apporte la lumière du jour, dieu de la nuit il précède la première aube. Keket ou Kektout - Déesse de la nuit qui survient juste après le crépuscule.

Noun et Nounet, On peut les considérer comme un concept plutôt que des divinités. Ils sont l’océan qui a fait la Vie et qui fera la Mort « Même après la création du monde, Noun continue d'exister pour revenir un jour le détruire et recommencer le cycle.» ; sans créateur, ils s’étendent autour du monde.

Amon et Amonet, Ils, incarnent ce qui est caché, ce qui ne peut se voir mais qui se ressent.

Les premières images connues de ces divinités anthropomorphes à têtes de serpents (déesses)et de grenouilles (dieux)remontent à la XXVIe dynastie Depuis leur œuvre de création, ces huit dieux initiaux reposent dans le monde souterrain sous la butte de Médinet-Habou (Djêmé),traditionnellement située sous le sanctuaire du petit temple.

La ville d'Hermopolis portait le nom égyptien de Khemenou (la ville des huit).

.Ogdoade Thébaine

A Thèbes Amon régnait en maitre comme Dieu Primordial et seul créateur possible. Toute fois les Thébains ne reniaient pas l’Ogdoade, ils développèrent une théologie distincte. Pour eux un créateur tout puissant avait créé le monde, cela ne pouvait être qu’Amon, le dieu caché qui vivait, disait-on, au-delà du monde. Il était à la fois dans l’infinité du ciel et dans les profondeurs abyssales de la Douat, Il était le caché, l’inaccessible, mais présent partout : Amon le grand Dieu suprême de l'Univers. Il devint Amon-Rê une des 8 divinités de l'Ogdoade. Les Thébains inventèrent également un personnage composite dont Rê était le visage, Ptah le corps et Amon la puissance intérieure invisible.

L’Ogdoade version Thébaine

Amon se créa d'abord lui-même en secret.

Prenant la forme du Serpent Kématef (Celui qui a accompli son temps),il crée la butte primordiale de Thèbes. Sous la forme de Ptah-Tenen, il crée l'Ogdoade.En prenant la forme de l'Ogdoade (et non de l'un de ses aspects) il crée le dieu soleil Amon-Rê et règne sur le monde. Sa parèdre sera Mout et leur fils Khonsou.

 

Fil de navigation