French English German Italian Spanish

Livre des Portes

Le concept de portes dans l'au-delà est un thème récurrent parmi de nombreux livres. Cependant, le Livre des Portes dépeint les portes du monde extérieur de façon beaucoup plus visible et systématique que d'autres compositions semblables.

Sa structure est semblable à celle de l'Amdouat; onze heures sont divisés chacun en trois registres. Cependant, il y a des différences notables. La représentation des portes à la fin de chaque heure est différente, chacune est protégée par un serpent et deux effrayants gardiens, crachant le feu. La barque solaire n’a pas un équipage important comme dans l’Amdouat, il se compose seulement deux dieux, Sia et Heka représentés au côté du dieu. Soleil. Ce sont quatre êtres humains et non des divinités qui remorquent la barque solaire. Le Livre des portes, appartient à la littérature funéraire et royale du Nouvel Empire, vers la fin de la XVIIe dynastie. Il décore les tombeaux d’Horemheb, des six Ramsès, de Séti I et II, de Mernephtah.

* Siaétait le dieu de la sagesse et de la connaissance, qui réside dans le cœur.   Heka était l'incarnation de la puissance du soleil, de la magie. Ces dieux étaient membres de l'équipage de la barque solaire pour défendre Ré contre les attaques d’Apophis.

La version la plus complète du Livre des portes connue est écrite sur le sarcophage d'albâtre de Sethi 1er. La version écrite dans la tombe de Ramsès 1er ne comporte que des extraits des 3èmes et 4ème heures. La description donnée ci-dessous se réfère principalement à ses deux versions

Première Division L’antichambre de la Douat

Dans la première division nous sommes dans la 1ère heure de la nuit, nous voyons l'horizon de l'Occident, (Montagne du Coucher du soleil), divisé en deux parties. La barque solaire va passer en son milieu et se diriger vers la Douat.

est symbolisé par un scarabée. Celui-ci est enfermé dans un disque entouré du corps protecteur du serpent Mehen. A la proue se tient Sia dieu de la sagesse et de la connaissance qui réside dans le cœur. Il a la responsabilité de diriger le bateau. A la poupe Heka dieu de l'Intelligence est l'incarnation de la puissance du soleil, de la magie. Il a la responsabilité de défendre Ré contre les attaques d’Apophis.

Sur chaque versant de la montagne il y a un sceptre, l'un ayant son extrémité la tête d'un chacal, l'autre la tête d'un bélier. Dans les textes, le nom donné au dieu-soleil dans la Douat est «Atoum», ou "Atoum-Ré", c'est la forme nocturne du soleil, qui réunit les Bas d'Osiris et de Rê, il contient le germe de la vie qui deviendra le soleil Khépri lors de la sortie au jour. Le sceptre du chacal est là pour montrer la voie à suivre, Le sceptre du bélier est là pour transformer en forme criocéphale.

Sur chaque versant de la montagne se tiennent douze dieux. Ceux du versant Est, appelés «dieux de la montagne», ont été créés par Ré en sortant de son œil. Ceux du versant Ouest sont appelés «dieux de Set Amentet»; Il est probable que les deux groupes représentent les vingt-quatre heures du jour et de la nuit. Amentet était l'épouse d’Aken le passeur des morts. Son nom signifie "Elle de l'Ouest". Il a été associé à la mort et l'enfer.

C’est dans cette division que l’on rentre dans la Douat où règne l’obscurité. Atoum-Ré ordonne par l’intermédiaire de Heka que l'air, la nourriture et la boisson, soit fourni pour ceux qui y habitent. En réponse, la lumière, l'air, la viande et la boisson, apparaissent immédiatement.

Avant-Propos

Avant de poursuivre notre voyage dans la Douat, nous allons une décrire l’ossature commune des portes. Il en existe deux types, la simple gardée par un serpent (Délimitée par le trait rouge)et la double gardée par un serpent et deux uraeus. (Délimitée par le trait bleu)

 

Porte Double du serpent Aqebi de la troisième division

La porte double est gardée non seulement ici par le serpent Aqebi mais aussi par une fortification. Le haut de chaque mur est muni d’une rangée de pointes métalliques en têtes de lance et l'espace entre les murs parcouru par un jet de flamme craché par les deux uraeus. En bas et en haut de la porte se trouve un dieu protecteur momiforme

Nous allons également décrire la Barque Solaire de Ré durant son séjour dans la Douat et qui sera identique dans tous les registres.

Barque solaire dans la tombe KV16 de Ramses 1er

Nous voyons que l’apparence d’Af-Ré a changé de forme. Il n’est plus représenté comme un scarabée mais sous la forme d'un homme à tête de bélier portant le disque solaire au-dessus de ses cornes. Il se tient debout dans un sanctuaire protégé par le serpent Mehen. La Barque Solaire est maintenant remorqué par quatre Dieux appartenant à la division de la Douat dans lequel la barque se trouve.

Deuxième Division  Porte de Saa-Set

Après avoir traversé la montagne de l’occident, le dieu, Atoum-Ré s'approche de la première porte fermée et gardée par le serpent Saa-set. A la demande de Sia, qui la nomme correctement, le serpent l’ouvre puis la referme une fois la barque solaire passée.

Registre médian

Ré est reçu par une Compagnie de treize dieux et son Président ; des âmes sont représentés des deux côtés de la rivière les bonnes sont sur la droite, les mauvaises sur la gauche.

Registre supérieur

Rive droite de la barque : Les 24 âmes du registre supérieur sont les bienheureux morts, qui ont suivi Maât. Douze sont les «Adorateurs de Ra qui sont en paix», ces âmes qui, lorsqu'elles étaient sur la terre, ont loué Ra, lui ont fait des offrandes, et ont maudit son grand ennemi Apep Pour ces actions, ils sont maintenant récompensés par la nourriture et la boisson céleste. Leur habitation est près de la porte ils sont parmi les premiers à accueillir le dieu. L'enseignement de cette scène est : Donne à Dieu sur la terre, et cela sera rendu dans le ciel

Douze autres sont « Les Justes qui sont dans la Douat »,ceux qui ont vécu des vies de vérité sur terre selon l'enseignement de Maat. Pour récompense Ils occupent des sièges d'honneur près de la Porte, ils boivent des eaux vives et fraîches, qui, rafraîchissantes et saines pour les justes, se transforment en eau bouillante, dans la bouche de toute personne méchante tenté d’en boire

Registre inférieur

Rive gauche de la barque : Les personnes du registre inférieur ont été damnées. A la fin du registre se trouve le dieu Atoum. Penché sur un bâton il prononce au nom de Ré la condamnation des êtres qui sont devant lui. Les quatre premiers appelés « Neniu » (les inertes)sont couchés sur le dos impuissants. Derrière eux vingt autres appelés « Apostats » têtes baissées, les bras attachés, agonisent. Ces derniers sur terre reniaient Ré et blasphémaient. Le dieu Atoum le fils de Ra, proclame que suite à leurs actes abominables, leurs complots, leurs méchancetés, qu'il les a enchaînes et qu'ils ne pourront plus bouger. Leurs corps seront coupés en morceaux et leurs âmes détruites, 'ils ne regarderont plus jamais le visage de Ré.

Troisième division Porte de Septet-Uauau

La barque solaire arrive à la deuxième porte (double)qui conduit à la troisième division. Nous l’avons précédemment décrite. A l'entrée et à la sortie du couloir se trouve un dieu momiforme, chacun est dit «étendre ses bras et ses mains a Ra». La porte menant à la troisième division s'appelle « Septet-Uauau », elle s'ouvre vers l'intérieur, sur l’espace gardée par le serpent « Aqebi » debout sur sa queue.

Registre médian

im/rel/livp/port08.jpg

 La barque solaire est remorquée par quatre haleurs Devant eux se trouvent huit momies debout qui portent sur leurs épaules le Bateau de la Terre constitué par un long boyau. Il se termine aux a ses deux extrémités par une tête de vache hathorique. Sur le boyau sont assis huit personnages, deux taureaux se tiennent debout à chacune de ses extrémités. La corde des haleurs entre dans le boyau par la gueule de la vache de droite et ressort par la gueule de la vache de gauche. On y retrouve les quatre mêmes haleurs tirant la barque qui est censée être encore à l'intérieur du boyau.Devant ces haleurs quatre personnages, les «Outous de la terre», les bras croisés sur la poitrine et enveloppés d'un linceul. . Le dieu est symboliquement uni avec le dieu de la terre Geb

Registre supérieur

Douze dieux momiformes sont dans des sanctuaires protégés par le serpent Seti. Ceux-ci ont leurs deux portes ouvertes. Lorsque Ré s’en approche, leurs occupants sont réanimés et jouissent de l'air frais et de la nourriture.

 

Plus loin douze autres Dieux, ont chacun un grand épi de blé à leurs côtés. Devant eux un lac d'eau bouillante, dégage une odeur pestilentielle et aucun oiseau ne s’en approche. Cependant il ne cause aucun désagrément aux dieux. Alors que ses eaux bouillonnent pour les Méchants, elles sont fraiches pour les Bienheureux.

 

Registre inférieur

Ungroupe de neuf dieux  « Tchatcha » (qui repoussent Apep) Apep enroulé dans de nombreux plis se tient devant Atoum. Celui-ci fendit sa tête et le détruisit. À côté de ceux-ci est un autre groupe de neuf dieux sous l’autorité d’Atoum sont chargés de détruire deux autres serpents.En échange de leurs travaux ils les portions de viande offert par Ré.

 

Quatrième division Porte de Nebt-s-tchefau

Registre médian

Pour entrer dans la 4ème division, Afu-Ra doit passer par la double porte appelée Nebt-s-tchefau qui est gardé par le grand serpent, Tchetbi, et les deux dieux momiformes, Nenurkhata et Stata.

 Dans neuf sanctuaires munis d’un toit à corniche, repose des dieux momiformes qui ont assisté et servi Osiris sur terre. Au passage d’Afu-Ra, ils reprennent vie, respirent l'air, voient la lumière et peuvent se nourrir.

 Plus loin les Douze déesses représentent les 12 Heures de la Douat. Elles se tiennent debout sur les deux berges de l’espace-temps où s'égrènent les heures qui par la suite seront ensuite à nouveau avalées. Cet espace-temps est représenté par le serpent Herret. Chaque berge est constitué deux triangles : le triangle noir représente les ténèbres, le triangle clair ondulé représente les eaux primordiales du Noun. De même chaque heure a un côté clair (partie qui se dirige vers la lumière) et une partie sombre (partie qui est écoulée.)

 

 

Livre des portes « 4ème heure » tombe de Ramsès 1er

 Registre supérieur

 Douze personnes apportent leurs propres doubles comme offrandes aux dieux. Plus loin, douze dieux à tête de chacal «Chacals du Lac de la Vie » vivent au bord du lac de la vie. Ce lac est rempli d'un feu liquide, déversé par les bouches des Uraeus

 Douze dieux-chacals. Dans ce lac se tient le Seigneur des dieux, Afu-Ra est prié de s'y baigner pour que la force de ses feux se renouvèle. Les âmes des morts sont incapables d'approcher ce lac et de renouveler leur vie. Dix Uraeus ont lancé leurs feux contre elles, les ont repoussés et ont consommé leurs ombres.

 Registre inférieur

 Les « dieux Devant le sanctuaire » et les « dieux derrière le sanctuaire ». Son deux groupes de douze dieux, qui protègent Osiris des attaques, et exécutent les sentences de condamnation qui Il passe sur les damnés.

 Le sanctuaire céleste représente le pavillon divin ou la salle d’embaumement. On y voit Osiris khenty imentyou « Celui qui est à la tête des Occidentaux » debout sur un serpent ondulant. En face de lui se tient un uræus.

Osiris  khenty  imentyou      Agrandir

 Au-delà de ces quatre fours ou puits de feu, chacun de Qui est tendu par son propre dieu, et tous les quatre sont sous le Commandement d'un être qui semble être appelé «Her-sau». Osiris Khenti Amenti a ordonné à Horus de jeter dans les fosses ceux qui travaillent contre lui,

 Tous les êtres qui sont représentés dans cette division sont des officiers et des ministres d'Osiris, il semble que les fosses de feu ont été faites pour ceux qui ont échoués dans leurs missions.

Cinquième division Porte d’Arit

Registre médian

Après avoir passé la porte «Arit», et gardée par le Serpent «Teka-Hra », un groupe de neuf dieux momiformes, tiennent dans leurs mains le serpent Nenutchi. Celui-ci est venu pour barrer le passage d'Afu-Ra, mais le Seigneur de la Douat a décrété qu'il n'ira pas plus loin, C’est pourquoi le neuf Dieux, appelés les «Kheru Nenutchi», l’ont saisi et le retiennent. Plus loin un groupe de de douze êtres représentent les âmes humaines droites, vraies et divines dans la Douat. Ils ont attendu l'arrivée d'Afu-Ra pour recevoir leur récompense : aller dans le champ de Sekhet- Aaru, ou les Champs Élysées, où les amis D'Osiris vivent dans un état de bonheur éternel.

Registre supérieur

Sur la droite d'Afu-Ra nous voyons un groupe de douze hommes le corps incliné vers l'avant, et les mains pendantes dans une attitude de prière. Ce se sont les "Chanteurs de louanges d’ Afu-Ra et Heru-Khuti, les âmes des hommes qui, sur terre connaissaient Ré et leurs faisaient des offrandes. Afu-Ra leur dit : " Je suis satisfait de vous, voici des offrandes pour vous.

Le prochain groupe d'êtres est formé par le Kheru Nenuh " Ceux qui tiennent la corde dans la Douat ". La corde contient une Dieu, qui veille à son bon usage et prend soin qu'elle soit employée avec justesse. Les détenteurs de cette corde sont délégués par le dieu de la Douat pour faire le tour de cette région et mesurer les champs, les domaines, qui sont donnés aux Khu « lesesprits béatifiés ». À chaque esprit une portion des terres est donnée, et il est du devoir des détenteurs de la corde de voir que chacun est en possession son terrain.

Comme Afu-Ra s'approche du Kheru Nenuh, il leur ordonne de mesurer les propriétés des esprits, de Neferti avec justice et impartialité

À la fin de la série sont quatre dieux, qui sont appelés les "Henbiu qui sont sur le cordon."Ce sont les dieux chargé de fournir des champs dans le Sekhet Aaru «Champs Elysée »pour les dieux et les esprits nouvellement arrivés.

 Registre inférieur

Ce registre est lieu d'habitation des âmes des quatre races d'hommes établies par les Égyptiens, sur le sarcophage de Seti Ier, la représentation des personnages sont identiques, mais sur les murs de sa tombe, chacun est de couleur différente et habillé différemment. Le dieu à tête de faucon qui se penche sur un bâton est Horus. Les quatre premiers personnages qui suivent représentent les hommes qui furent conçus par les larmes de l'œil de Ra, ce sont les "Reth" les Egyptiens purs, les quatre suivants représentent les "Aa-mu" (Asiatiques) qui ont été créé par la dame-feu Sekhet, une forme de Ra. Les quatre suivants représentent les "Themehu", " (Libyens) qui habitaient dans les déserts à l'ouest de la Nil et qui aussi ont été créé par Sekhet. Les quatre derniers représentent les "Nehesu" (Nubiens), les habitants du Soudan. Ra s’est déclaré le père des «Noirs», mais qu’ils sont nés de façon Irrégulière.

Les quatre races de l'humanité selon les Egyptiens

 Après le groupe des quatre races d’âmes d’hommes, douze êtres appelés Kheru-Ahau-Hem-Ament « Ceux qui établissent la durée de la vie et les jours des âmes Amenti et possèdent la parole du lieu de destruction. ». Ils mesurent les périodes de temps que les âmes doivent passer dans l’Amenti. Quand ce temps s’est écoulé ils ont le pouvoir d’envoyer ou non des âmes au lieu de l'anéantissement.

En lisant le texte qui se réfère à cette question, il est difficile d’en saisir la signification exacte et de croire que le temps passé par les âmes dans l’Amenti était plus ou moins long en fonction de leur degré de méchanceté pour être ensuite envoyé ou non au lieu de l’anéantissement.

Après les « Kheru-Ahau-Hem-Ament » suivent les "Tchatcha" (les chefs dans la Douat). Dans le lieu de cette division, certaines âmes étaient condamnées à exécuter des travaux liés aux travaux des champs du Sekhet Aaru. C’est les "Tchatcha", qui garde les registres ou est écrit les noms des travailleurs, la durée et la quantité de travail qu’ils doivent effectuer.

Une formule magiquepermettant d’échapper à ces travaux dans la Douat a été écrite sur des papyrus, et gravé sur des statuettes, appelées "Oushebtis", celles-ci placées dans la tombe devaient répondre à l’appel d’Osiris et remplacer le mort dans les travaux des champs de la Douat

« Ô oushebti, si je suis appelé, si je suis désigné pour faire tous travaux qui sont faits habituellement dans le royaume des morts, eh bien ! L'embarras t'en sera infligé là-bas, comme quelqu'un à sa tâche. Engage-toi à ma place à tout moment pour cultiver les champs, pour irriguer les rives et pour transporter le sebbakh (l'engrais) de l'Orient vers l'Occident.

 La Salle de Jugement d’Osiris *

 Entre la cinquième et la sixième division se trouve la salle du jugement, où Osiris, Dieu et Roi des morts, juge les âmes qui viennent vers lui tous les soirs. Il est entré par une porte soigneusement gardée par un serpent monstrueux appelé Set-em-maat : Celui qui a le feu dans son œil

 Au sommet d'un escalier sur une plateforme, Osiris momiforme est assis sur un trône coiffé des couronnes du Sud et du Nord il tient la clé de vie dans sa main droite, et le sceptre dans sa gauche. L’escalier comporte neuf marches sur chacune d’elle se trouve un dieu. Appelés compagnie d’Osiris, ils l’aident dans son jugement. L'inscription au pied des marches, indique que les ennemis d'Osiris sont sous ses pieds, qu’ils les piétinent, les égorgent.

 Sur l’estrade, devant Osiris se trouve la balance pour juger les défunts ; son support axial est un dieu momiforme (Toth?), Il soutient le fléau au bout duquel pendent les deux plateaux.

 Plus loin se trouve une Barque occupée par un singe (Toth, le dieu des scribes) et un cochon. Am-a symbolisant la méchanceté. Dans le coin supérieur se trouve Anubis. Au plafond pend, la tête en bas, quatre animaux à cornes (gazelle ?). Ceux - ci sont appelés Hahaiu. Dans une inscription se référant à Anubis, celui-ci prie pour que Toth puisse juger les âmes dans la justice et l'impartialité.

Sixième Division Porte Nebt-aha

 Immédiatement après la salle d'Osiris la porte «Nebt-aha», gardée par le serpent Set-em-maat, conduit à la Sixième Division. Les scènes qui illustrent le sarcophage de Seti Ier sont très endommagées, cependant la version trouvé dans la tombe de Ramsès 1er il permet d’en donner une description générale assez complète

 Registre médian

 Immédiatement devant la barque solaire le dieu Nefer-Tem est penché sur son bâton, devant lui sur plusieurs mats à tête de chacal sont attachés deux ennemis d’Osiris. Chaque mat est sous la responsabilité d'un dieu

 Registre supérieur

 Il comprenait douze personnages appelés "Heteptiu Khépérou » qui portait chacun un gros pain sur sa tête. Suivait six personnages appelés «Aut-Maatiu», portant chacun la plume de Maat sur sa tête; les textes nous apprennent que dans leurs vies terrestres ils ont fait des offrandes à la terre Dieux, et qu'ils sont ceux dont leurs doubles ont été lavés. Jugés par Osiris et trouvés justes, il les a invités à vivre avec lui «dans la «Maison de celui dont les âmes sont saintes».

 Registre inférieur

 Douze hommes représentent des paysans dans les champs de blé de la Douat ». Certains d'entre eux sont vus avec des épis de blé. Les autres, armé d’une faux récoltent le blé puis rejoignent le dieu dans le cercle des formes cachées. Les scènes et les textes de cette partie de la Sixième Division sont d’un grand intérêt pour l'étude de la religion égyptienne, car ils nous aident à comprendre certains points de vue concernant la nourriture des béatifiés.

SUITE ......

Fil de navigation