French English German Italian Spanish

Bab Zuweila

 

Bab Zuweila est l'une des trois portes restantes dans les murs de la vieille ville du Caire. Son nom vient du Bab "porte", et Zuwayla, nom d'une tribu de berbères guerriers du désert occidental. C’est une remarquable construction de pierres de taille débutée en 1091) avec des tours demi-cylindriques au-dessus desquelles dépassent les deux minarets de la mosquée El-Mouayed.

Pendant longtemps, des potences furent placées sur la terrasse de la porte; c'est sur les créneaux que les têtes des Croisés tués à Mansourah furent exposées. Sur la tour ouest sont encore encastrés des boulets de pierre d’époque Mamelouk. C'est ici que le 15 avril 1517, fut pendu le dernier sultan circassien d'Egypte, Touman Bey.

Durant la période ottomane elle était appelée Bawabbat al-Mitwali

Elle faisait partie de la deuxième enceinte construite autour du Caire par Badr al-Jamâlî ses deux tours jumelles sont accessibles via une montée raide. .A l’époque médiévale, elles étaient utilisées pour repérer les troupes ennemies dans la campagne environnante, de nos jours, elles offrent l'une des meilleures vues du vieux Caire.

La porte dispose d'une plate-forme célèbre ou parfois des exécutions avaient lieu. C’est également à cet endroit que le sultan se tenait pour regarder le début du Hajj, le pèlerinage annuel à La Mecque.

 Parfois, les têtes coupées des criminels étaient suspendues le long des créneaux des parois. Ce fut le cas en 1811, lorsque les têtes coupées des Mamelouks massacrés à la Citadelle y furent exposées sur des piques.

La porte correspondante sur le côté nord de la ville est Bab al-Futûh. «  Futûh = ouverture »  qui se dresse sur ​​le côté nord de la rue Muizz.

Tout à côté de Bab Zuwayla, à l’Ouest se trouvai un donjon, ou fut emprisonné le cheikh Amir Al Mu'ayyad. Celui-ci jura que si jamais il était libéré, il détruirait le donjon, et y ferait construire une mosquée sur son emplacement. Finalement libéré, il devint sultan de toute l'Egypte. Fidèle à sa parole, il a rasa l'ancien donjon et construisit une nouvelle la mosquée du sultan al-Muayyad sur son l'emplacement en 1415.

 

 


 

 


Fil de navigation