French English German Italian Spanish

Les Mastabas

Un mastaba est une construction rectangulaire aux murs de briques crues ou de pierres taillées, d'abord droits, puis progressivement légèrement inclinés vers l'intérieur comme la base d'une pyramide. Une porte donne accès à une chapelle funéraire. Les parois de cette pièce, parallèles aux murs extérieurs du mastaba, peuvent être recouvertes de scènes de la vie quotidienne du défunt. Sur le mur, face à la porte, est gravée une fausse porte qui mène symboliquement vers le royaume des morts. Cette porte est conçue pour faciliter le retour du défunt dans le royaume des vivants. Un puits, partant du sommet du mastaba, s'enfonce dans le sol jusqu'à plus de 20 m de profondeur selon l'importance du dignitaire et donne sur la chambre funéraire où repose le défunt dans son sarcophage.

Le mastaba a servi de sépulture aux pharaons et aux hauts dignitaires des deux premières dynasties, ainsi qu'aux hauts dignitaires du Moyen Empire égyptien. Leurs formes rappelèrent aux arabes du XIXe siècle les bancs communément placés devant les demeures modernes. C'est pourquoi ceux-ci les baptisèrent mastaba signifiant en arabe banc

Le plus ancien mastaba royal connu se situe à Nagada, en Haute-Égypte. Il daterait du tout début de la 1ere dynastie et représente, l’ébauche des grandes tombes à redans. Ses dimensions peu communes renforcer l'idée qu’il était de nature royale. C’est un grand massif rectangulaire, mesurant 43 m sur 27 limité par un mur en briques crues épais de 4 m, et orné de redans. Il comportait cinq chambres dont la chambre funéraire, située au centre du mastaba.

 

Période prédynastique

Avant d’être des mastabas les premières tombes étaient de simples tumulus. Les Égyptiens les ont utilisé pour enterrer leurs morts jusqu'à la fin de la période prédynastique. Il représentait la butte émergeant de l'océan primordial d'où naquit le soleil dans la mythologie héliopolitainne. Le défunt était enterré, entouré de quelques objets plus ou moins importante selon sa fortune.

Mastabas

- 3040 Au tout début de la Ière dynastie la taille des sépultures et leur complexité va considérablement augmenter. Elles consistent en une grande fosse construite en briques au-dessous du niveau du sol. Elles sont entourées d’autres fosses qui communiquent parfois avec la fosse funéraire principale. Elles ne possèdent pas encore de magasins de stockage. Un tumulus recouvrait les fosses souterraines puis un grand tumulus recouvrait l'ensemble (Nécropole d'Oumm el-Qa'ab)

Durant la 1re dynastie Les tumulus deviennent des mastabas. Ils vont dresser sur le plateau de Saqqarah, dans la partie nord du site. Tous sont des sépultures de fonctionnaires de haut niveau, (probablement tous issus de la famille royale) ; ou de tombes de reines.

Des mastabas aux pyramides

- 2700 Au début de la IIIe dynastie, les mastabas royales deviennent des pyramides à degrés, constituées de plusieurs étages successifs ayant la forme globale d'un escalier gigantesque s'élevant vers le ciel. La première et la plus célèbre de ces pyramides à degrés est la pyramide de Djéser à Saqqarah, dont l'architecte était Imhotep.

Dans cette Section vous trouverez

Les Tombes du 1ere et 2ème Dynastie (Abydos / Saqqarah)

Les Mastabas du 4 ème ,5ème et 6ème Dynastie (Abousir / Saqqarah /Gizeh)

 

 

Fil de navigation