French English German Italian Spanish

   

 

SITUATION

Saqqarah, située à 28 km au sud du Caire, est le nom de la nécropole de Memphis, l'une des capitales de l'ancienne Égypte. Le site, découvert en 1850 par Auguste Mariette, englobe une superficie d'environ 8 km de long sur 2 de large. Dés 2700 avant JC. On y enterra des pharaons et leurs épouses, des notables et leurs animaux sacrés pendant deux siècles Au moins 15 pyramides royales y sont connues  Cependant, la plupart d’entre elles ont perdu leur forme originelle.

 

sk1

 

ENSEMBLE FUNERAIRE  DE  DJESER

 

la pyramide à degrés, la plus ancienne d'Egypte est loin d'être juste une pyramide, c'est un véritable complexe funéraire, une petite ville créée pour que le pharaon ait tout ce qu'il lui faut dans sa vie après la mort.

sk2

phoca thumb s SK00 Mur d'enceinte

L’enceinte était formée par un magnifique mur de calcaire fin à bastions et à redans, ravalé et jointé avec un soin extrême.  Autrefois, ce mur, haut de 10 rn, avait  quatorze  portes  factices réparties sur ses quatre façades .Elles était réservées à la force vitale du pharaon qui seul pouvait les emprunter.

Les portes pétrifiées sont l'une des curiosités de construction de Djeser à Saqqarah  ou on ne trouve pas trace, d'une seule porte véritable.

La véritable porte d'entrée était munie d'un simulacre de porte ouverte près de son angle Sud Est.

sk3

Porte  d’entrée

phoca thumb s SK01 Aussi étonnant que cela puisse paraître la véritable porte d'entrée était munie d'un simulacre de porte ouverte  et n'était munie d'aucun système de fermeture. La surveillance devait y être assurée par des gardes. Un second passage plus court et légèrement plus large que le premier, se termine par un second simulacre de porte ouverte, mais à un seul vantail, et conduit dans la magnifique colonnade.

Colonnade

phoca thumb s SK02 La colonnade d'entrée est bordée de deux rangées de vingt colonnes qui supportaient une lourde toiture. Le socle de l'une des statues du roi, aujourd'hui conservée au musée du Caire, sera découvert aux abords de cette colonnade. Elle est gravée du nom d'Imhotep. On y découvrira également un autel royal entouré de têtes de lions.

Petite Salle hypostyle

phoca thumb s SK04 Le couloir bordé de deux rangées de vingt colonnes fasciculées débouche sur une petite salle hypostyle, qui donne accès à une grande cour orientée nord-sud, séparant la pyramide du cénotaphe méridional. A la sortie de la salle  on arrive sur la cour sud.

Cour du Sud .

phoca thumb s SK05 Un petit temple est situé dans l'angle sud-ouest de la cour.

phoca thumb s SK06 Vue de la grande cour sud depuis le temple.

phoca thumb s SK08 Un de ses murs est orné d'une frise de cobras femelles.

phoca thumb s SK10 Djoser s'était fait construire un deuxième tombeau, pratiqué dans l'épaisseur du mur d'enceinte sud Sur. Au pied du mur des cobras, un puits de 28 m de profondeur, donne accès au tombeau. La tranchée, le tunnel et le puits ont étés trouvés bloqués par de la maçonnerie et ont été vides au cours des fouilles.

Une descenderie, aujourd'hui à ciel ouvert, s'enfonce jusqu'au tombeau sud  de Djoser Surmonté à l’origine d’un toit bombé, la tombe abrite un caveau de granit, des chambres, trois magasins ou furent retrouvés des brancards et des jarres .Les chambres, étaient ornées de panneaux de faïence bleue.

La cour du Hed Sed

phoca thumb s SK12 La cour du Heb Sed.est  entourée de vestiges de chapelles  dont la quatrième  à partir du sud à été reconstituée. Ces dernières comprenaient chacune un simulacre de porte ouverte avec couloir en chicane à ciel ouvert conduisant à une petite chambre ou niche à offrandes.

phoca thumb s SK14 Deux autels de pierre, représentant la Haute et la Basse Égypte, occupent le centre de la cour sud. Le pharaon, qui régénérait son pouvoir divin à l'occasion de cinq jours de fêtes (Heb-Sed) organisées lors du jubilé qui marquait le trentième anniversaire de son règne, s'asseyait successivement sur les deux trônes pour symboliser l'unité de l'Egypte.

Les Chapelles

La cour du Heb-Sed est bordée par une succession de chapelles, d'un type différent selon qu'elles se situent à l'est ou à l'ouest. Celles de l'est étaient d'une conception sobre tandis que celles de l'ouest présentaient des motifs sculptés dans la pierre afin d'imiter végétaux et pièces de menuiserie (colonnes et feuilles cannelées, pannes de bois) Chacune d'entre elles était dotée d'une niche à offrande.

phoca thumb s SK16Cet ensemble de constructions factices et symboliques devait permettre au ka du roi de continuer à célébrer périodiquement, dans l'éternité la très importante cérémonie du jubilé Heb Sed  qui avait la vertu de lui renouveler et de lui confirmer ses pouvoirs.

phoca thumb s SK18 Les chapelles étaient ornées chacune de trois colonnettes cannelées engagées supportant un bandeau corniche cintré. Des simulacres de barrières en bois sont sculptés dans les murs en pierre qui les séparent.

Ruines du Temple T

phoca thumb s SK20 Le Temple T est situé à l'ouest entre  les chapelles du Heb-Sed et la grande cour sud.

phoca thumb s SK22 Celui-ci se composait d'une antichambre, de trois cours intérieures, et d'une salle de plan carré dite « le sanctuaire des Djedou  car ornée de piliers Djed sur son pourtour.

Le serdab

phoca thumb s SK30 Le serdab, appuyé contre la face nord de la pyramide, est situé à l'est et près de l'entrée du temple funéraire Nord. Sorte de chambre entièrement close, contenait encore en place, au moment de sa découverte, la curieuse statue de Djoser, actuellement au musée du Caire.

Deux petites percées, à hauteur du visage, permettent actuellement de voir la statue grandeur nature de Djoser assis sur son trône et coiffé du nèmés. A l’origine ces orifices permettaient au ka du souverain la possibilité d'assister aux rites.

Temple funéraire

phoca thumb s SK32 Ruines du temple funéraire accolées à la face nord de la pyramide.

C’est dans ce temple que se trouve la descenderie d'accès au tombeau royal et aux souterrains de la pyramide. .

 

 

sk5

A Gauche  Reconstitution du temple funéraire par Franck Monnier

A Droite    Djoser assis sur son trône et coiffé du nèmés

Maisons du Sud et du Nord

Ces deux monuments semblent être la figuration symbolique de deux édifices spécifiques du Nord et du Sud, très vraisemblablement les salles du trône de la Basse et de la Haute-Égypte, que le roi aurait tenu à avoir dans son enceinte funéraire, pour permettre à son double l'exercice du pouvoir royal.

phoca thumb s SK34 La maison du Sud est surmontée d'une frise de "khakerou", elle renferme les plus anciens graffitis touristiques connus.  C'est dans ces graffiti que l'on trouve pour la première fois la  mention du nom de Djoser.

phoca thumb s SK36 Elle est ornée de quatre colonnes cannelée,  la plus haute  mesure  3 m et devait atteindre à l'origine  12 m de haut. Elles supportaient une corniche cintrée couronnant l'édifice.

Les chapiteaux de ces colonnes ont été retrouvés presque complets; le meilleur spécimen est exposé à l'entrée du monument.

phoca thumb s SK38 La maison du Nord est située au fond d'une cour bordée par des murs ornés de colonnes. Un des murs présente trois fines colonnettes à tige triangulaire qui figure le papyrus; ces colonnettes à chapiteau papyriforme sont les plus anciens spécimens connues.

 

Suite LES PYRAMIDES de SAQQARAH

 

 

 

Fil de navigation