French English German Italian Spanish

LE TEMPLE DE DERR

derr01

Temple de Derr New Amada  Agrandir

Un visiteur célèbre

Le 17 janvier au soir, nous étions à Derr la capitale actuelle de la Nubie, où nous soupâmes en arrivant, par un clair de lune admirable, et sous les plus hauts palmiers que nous eussions encore vus.Le monument de Derr quoique moderne en comparaison de la date que lui donnait mon savant Nubien, est cependant un ouvrage de Sésostris. Nous y restâmes toute la journée du 18, et n’en sortîmes, assez tard, qu’après avoir dessiné les bas-reliefs les plus importants, et rédigé une notice détaillée de tous ceux dont on ne prenait point de copie. Là j’ai trouvé une liste, par rang d’âge, des fils et des filles de Sésostris ; elle me servira à compléter celle du temple d’Ibsamboul. Nous y avons copié quelques fragments de bas-reliefs historiques ; ils sont presque tous effacés ou détruits. C’est là que j’ai pu fixer mon opinion sur un fait assez curieux : je veux parler du lion qui, dans les tableaux d’Ibsamboul et de Derr, accompagne toujours le conquérant égyptien : il s’agissait de savoir si cet animal était placé là symboliquement pour exprimer la vaillance et la force de Sésostris, ou bien si ce roi avait réellement, un lion apprivoisé, son compagnon fidèle dans les expéditions militaires. Derr décide la question : j’ai lu, en effet, au-dessus du lion se jetant sur les Barbares renversés par Sésostris, l’inscription suivante : Le lion, serviteur de Sa Majesté, mettant en pièces ses ennemis. Cela me semble démontrer que le lion existait réellement et suivait Ramsès dans les batailles. Champollion

Emplacement d’Origine

Derr, situé sur la rive est du Nil est le plus grand canton en Basse-Nubie. Juste au-dessus Derr, le Nil fait un immense virage'' et coule presque plein sud jusqu'à Korosko. A cet endroit, là où se lève le soleil, Ramsès II fit ériger en l'an 30 de son règne un hémi-spéos de 33 m taillé en partie dans la pierre. L’édifice est dédié à la forme solaire d’Amon-Rê, Rê-Horakhty, ainsi qu’à lui-même, afin de légitimer sa filiation divine. Son plan et son orientation sont identiques à ceux d'Abou Simbel, excepté la monumentalité et les quatre colosses. On observait dans le sanctuaire, les mêmes dieux assis : Rê-Horakhty, Ramsès II divinisé, Amon-Rê et Ptah. Comme les autres temples de Nubie quelques-unes des décorations et des statues du temple ont été perdues en raison de son utilisation comme une église par les premiers chrétiens. Le temple de Derr était la première étape de rencontre de la barque divine avec Rê-Horakhty après son départ d’Abou Simbel et avant son arrêt à Ouadi el Seboua où elle rencontrait Amon.

Plan

 derr02

A l'origine, l'accès au temple se faisait par un dromos (allée ornée de sphinx) et d'un pylône. Ces structures extérieures ont disparu. Elles sont similaires à celle d’Ouadi-es-Seboua. Le temple de Derr est simple : se compose de deux salles hypostyles, d’un sanctuaire, et deux chapelles latérales.

Première salle hypostyle

Tous les murs et les douze piliers de cette salle on été probablement taillé dans le roc. Il ne subsiste de nos jours que les piliers 9 à 12 de la troisième rangée. Elle a été couverte d’une toiture jusqu'à cette troisième rangée

Deuxième salle hypostyle

Elle présente de beaux reliefs polychromes. Elle était consacrée à la fête-Sed proprement dit. On peut y voir des scènes sur lesquelles Amon Rê, Sekhmet, Horus ou encore Ptah "Maître des jubilés" offrent à Pharaon les signes de la fête lors d'actes rituels du culte divin nécessaires pour bénéficier de la vie éternelle. Nous allons en faire le tour en commençant par la paroi Nord

Paroi Nord

derr03

1  Harsiesis et Thot (détruit au-dessus de la taille) debout sur des socles bas décorés d’un groupe de symboles huit fois répétés. Ils versent l'eau d'un vase sur la tête Ramsès au-dessus de laquelle plane un vautour tenant un anneau dans ses serres. L'eau qui qui coule des vases est représenté sous la forme d'une chaîne de alternée de signes de vie- et d’un autre symbole

derr1

2.  Ramsès reçoit dans sa main droite le symbole de son jubilé que lui donne Séshât. Celle-ci écrit   la date de son jubilé sur une nervure de palmier avec une plume de roseau quelle tient dans la main droite          

3 Atoum et Harsiesis conduisent Ramsès en présence de Rê-Horakhty et Iousaas, qui sont tous deux debout. Amon et Harsiesis tiennent chacun une main du roi, tandis qu’Amon met une croix de vie son nez. Iousaas a son bras droit autour du cou de son époux

 Paroi Est

derr04

4 Ramsès offre deux bouquets de fleurs de lotus devant un bateau-sanctuaire qui est porté par quatorze prêtres et surplombé par le solaire disque ailé Derrière ces prêtres, à la poupe du bateau, un flabellifère porte un flabellum. Ramsès est également représenté à côté de l'autel de la barque au centre de la marchant accompagné du chef des prêtres. Tous deux portent la peau de panthère propre à leur office sacerdotal. Seul Ramsès porte des sandales. labellumÉventail de l’Égypte antique. Le Pharaon avait parmi ses courtisans celui qui portait le titre de flabellifère à la droite du roi

 

5 Ramsès offre deux vases de vin à Amon-Rê momiforme et ithyphallique. Son bras levé tient le fouet. Il est accompagné par Isis.

6 Ptah accompagné de Sekhmet, écrit le nom de Ramsès sur une feuille de l’arbre Ished sacré d'Héliopolis. Ramsès met sa main en avant pour recevoir. Derrière le roi, Thot seigneur des scribes marque   l'époque de cette cérémonie religieuse sur le sceptre des panégyries avec sa plume de roseau

Paroi Sud : Elle comprend trois portes, une vers le sanctuaire, et deux autres vers les chapelles

 Chapelle            Sanctuaire               Chapelle

 derr05

7 Ramsès offre de l'encens et une libation à Rê-Horakhty accompagnée par Hathor, qui sont tous deux sont assis. En face d'eux est une offrande table. It est à remarquer que les deux Ramsès et les dieux sont à l'intérieur d'un Naos.

8 Ramsès offre la Maât à Amon, à Ramsès déifié et à Mout tous trois assis -. Au-dessus de la tête du roi vole le vautour-déesse tutélaire.

 

Paroi Ouest:

derr06

9 Ramsès est agenouillé devant Amon-Rê dont la main droite est levée pour le bénir. Il a reçu un premier emblème de son premier heb-Sed dans sa main droite. Un autre emblème est suspendu à une branche de palmier tenu par Amon-Rê. Derrière lui, se trouve Mout debout. Derrière Ramsès, Thot, Montou et Horus lui offrent également d’autres emblèmes de son premier heb-Sed. Montou et Horus les portent dans leurs mains. Thot a sa main droite levée en signe de bénédiction

10 C’est la barque représentée sur le mur Est qui est représentée sortant du temple. Ramsès assisté par un flabellum qui se tient derrière lui, offre de l'encens et une libation au bateau-sanctuaire qui est porté sur les épaules de huit prêtres. Comme dans la scène du mur Est, Ramsès apparaît à nouveau avec le chef des prêtres marchant derrière dans une attitude respectueuse. Tous deux portent une peau de panthère. Fermant la marche de la procession, à la poupe du bateau, un flabellifère porte un flabellum

Sanctuaire

Sa fonction principale était d’accueillir la barque solaire qui symbolise le passage du jour à la nuit ainsi que de la vie à la mort. Une scène représente Ramsès II offrant de l’encens et une libation à la barque sacrée reposant sur son piédestal. Tout autour, diverses tables sont garnies d’offrandes et de vaisselle cérémoniale. Derrière la proue Ramsès divinisé est couronné d’un disque solaire, le vautour tutélaire volant au-dessus de sa tête. La barque symbolisait également le Nil entrant en Nubie pour se diriger vers l'Égypte. Quatre statues avaient été taillées dans la paroi sud. Elles représentaient Ptah "Maître des jubilés", Amon, Ramsès II et Horakhty, il ne reste que leurs vestiges suite à leur destruction par les Chrétiens

Chapelle Est

Etant donné son étroitesse, il est pratiquement impossible d’avoir des photographies correctes. Il en est de même pour l’autre chapelle. La paroi Nord est constituée par la porte d’entrée. Une banquette en pierre court le long des autres parois

Sur les autres parois, Ramsès II fait des offrandes à Atoum, Amon et Rê Horakhty tous les trois assis devant des tables d’offrandes. La scène principale est la course traditionnelle aux vases effectuée vers lui-même déifié

Chapelle Ouest

Sur les parois, Ramsès II agenouillé fait des offrandes à Rê Horakhty, Ptah, Amon Rê, à lui-même déifié, tous assis devant des tables d’offrandes. On peut voir également comme dans la chapelle Est la course traditionnelle aux vases. Cette fois Ramsès court vers Osiris, Isis et son fils Horus le jeune

Les décorations murales sont ornées des principaux dieux tels qu’Atoum, Chou, Tefnout. Les scènes traditionnelles de la course aux vases, de la libation et de l'offrande du pain complètent

Sauvetage

Le temple de Derr fut le dernier monument à être détacher du rocher où il avait été creusé à l’époque de Ramsès II. Pour le protéger de la montée des eaux du réservoir du Haut-Barrage, en 1965, il fallut construire un mur avant de commencer les travaux de sauvetage. Ce monument fut transporté avec la tombe de Pennout près du nouveau site du temple d’Amada.

Bibliographie

Aylward M. Blackman.A : The temple of Derr  Service des Antiquités de L'égypte

Henri Gauthier :  Le temple de Derr Service des Antiquités de L'égypte 1913

Jean Francois Champolion : Monuments d'Egypte et de la Nubie

Photos  Certains droits résevés :  Anfabéou , Dennis C Jarvis , Rita Willlaert, Richard Stead, Verity Cridland
 

Fil de navigation