French English German Italian Spanish

KV 62 La Tombe de Toutankhamon

 Le 4 novembre 1922 Howard Carter découvre la tombe KV 62 du pharaon Toutankhamon-Nebkheperourê. Depuis sa découverte, le nombre de visiteurs n’a cessé d’augmenter pour atteindre plus de deux mille visites par jour. En 1990, le Service des Antiquités  fixa un quota de visites pour préserver la tombe. En 2010, la tombe fut fermée, un ambitieux programme de restauration prévu sur cinq ans fut commencé. D'autre part, une réplique de la tombe a été achevé en 2014 et a commencé a recevoir ses premiers  visiteurs.

La tombe à son origine fut conçue pour un personnage de haut rang.  Très petite elle ne suit pas le plan général des tombes royales. Lorsque Toutankhamon est mort subitement à un âge précoce (-1137), la tombe qui lui était destinée n’était pas prête. Certains ont émis l'hypothèse qu’il fut décidé de l’enterrer dans la tombe destiné à Ay.

Durant la XXème Dynastie, deux siècles plus tard (-1327), lors du creusement de la tombe KV9 de Ramsès VI, il se produisit un éboulement qui dissimula l'entrée de la tombe de Toutankhamon située juste au-dessous. Plus tard des cabanes d’ouvriers y furent construites . La tombe fut alors oubliée la préservant ainsi des pillages.

PLAN

 

La tombe de type rupestre est taillée directement dans le calcaire de l‘ouadi principal de la vallée.Un escalier de 16 marches mène à un court corridor qui donne directement sur l'antichambre. Les six marches les plus basses furent rasées lorsqu'il fallut faire passer du mobilier funéraire de grande taille dans la tombe. Elles furent ultérieurement reconstruites en pierre et mortier pour restituer l'original.

L'antichambre  

Les murs sont nus et sans décorations elle contenait 600 à 700 objets caractéristiques et typiques d'un enterrement royal du Nouvel Empire. Sur le mur de droite, des traces de creusement indiquent que cette pièce aurait dû être plus grande d'environ deux mètres vers le nord. Sur le mur du fond à gauche, une petite porte surmontée de traits noirs délimitant l'ouverture qu'elle aurait dû avoir, permet d'accéder à une autre chambre.

L'annexe     Les murs sont nus et sans décorations, elle contenait de nombreux objets : Des jarres de vin, des oushebtis, de la vaisselle, des paniers, des maquettes de bateaux etc.

La Salle du sarcophage

La chambre funéraire fut dégagée le 17 février 1923, elle contenait le sarcophage et 300 objets déposés après l’enterrement : De la poterie, des arcs, des flèches, un coffre décoré avec les déesses Isis, Neith, Nephtys contenait les vases canopes.Sur chacun des murs de la salle se trouve une niche magique en briques, recouverte de plâtre peint.

Mur Nord 

1er Tableau   Le nouveau pharaon Aÿ conduit les funérailles à la place habituellement occupée par le fils ainé, successeur du roi défunt, ou par un prêtre des rites funéraires. Aÿ pratique par des incantations magiques, la cérémonie d'ouverture de la bouche sur Toutânkhamon afin qu’il conserve ses fonctions vitales. Il est revêtu de la peau de léopard du prêtre-sem et coiffé du casque bleu (le Khepresh)

Toutânkhamon est coiffé de la couronne blanche à hautes plumes (l’Atef) doublée de l'uraeus. Il serre contre sa poitrine deux flabellums à triple lanières, insignes de son pouvoir. Sa longue barbe recourbé nous indique qu’il est décédé. Autour du cou Il porte un collier Ousekh qui va l’aider à se délivrer de ses entraves. Remarquez au bas du collier, le scarabée Kheper qui pousse le disque solaire devant lui en signe de renaissance. A leurs pieds se trouve une petite table ou sont posés les objets nécessaires au rituel, plus haut 4 vases contiennent des boulettes d'encens.

 

                                                                                                                  2ème   Tableau                                                     1er Tableau  

2ème   Tableau   La déesse Nout vêtue d'une robe moulante accueille Toutânkhamon en faisant le geste «nyny». Le geste «nyny» est un ancien acte de salutation dérivant d'une très ancienne formule d'appel: (viens à moi). Sa nature profonde reste encore obscure, mais il est certain qu'il s'agit d'un rite d'accueil. Les bras sont maintenus contre le corps, les avant-bras sont légèrement tendus en avant et les paumes des mains sont tournées vers le haut ou figurent deux signes de l'eau . Elle aussi arbore des bijoux, collier ousekh et bracelets, tandis que sa perruque est maintenue par un ruban blanc de deuil. Maintenant doté de vie éternellement Toutânkhamon est représenté vivant. Il porte un pagne qui remonte sur ses reins mais qui laisse apparaitre son ventre saillant. Il porte également un collier Ousekh et une perruque courte maintenue par serre tête en or décoré d’un uraeus. Dans une main, il tient une canne et dans l'autre une massue et le signe ankh.

3ème   Tableau  

Dans ce tableau on voit Toutânkhamon et son double, on pourrait dire qu’on le voit à la fois dans le monde des vivants et le monde des morts. Commençons par décrire son double qui est le ka personnifié du roi dans la mort. Note : Le "ka"  est l'énergie vitale de l'âme, la puissance créatrice s'exerçant dans tout ce qui existe. Il œuvre à la fois dans la vie et dans la mort. Son action est essentielle car sa force créatrice est partout et participe à tout ce qui est.

Le ka personnifié du roi est surmonté du signe hiéroglyphique  (deux bras levés),qui transmet une puissance magique de protection, il prend l'aspect de génie, d'ange gardien, de double protecteur. Il entoure deux autres signes hiéroglyphiques :  kA nxt (épithète royale signifiant Taureau puissant) et  Hr (nom d'Horus).

D'un bras protecteur il enserre Toutânkhamon. Celui représenté coiffé du némès s’apprête à embrasser Osiris dont les mains sortant de son linceul se tendent vers lui.Sa chair est verte comme la végétation qui renaît après l'inondation.

 

Mur sud


La déesse Hathor représenté en tant que maîtresse de l’Ouest présente le signe de vie aux narines de Toutankhamon. Au-dessus de sa tête se trouve le hiéroglyphe de l'Ouest (support arrondi surmonté d’un faucon). Elle incarne la région ou le soleil meurt tous les soirs, ici cela fait d’elle une déesse des morts accueillant les défunts dans leur nouveau séjour.

Ici, Toutankhamon est coiffé du khat portée par les membres de la noblesse amarnienne. Plus simple que le Némès, dont elle est un composant, elle n'a ni pli ni bande, et pend ouverte à l'arrière. Il est dans une attitude respectueuse face à la déesse. Sur son pagne blanc, il porte une ceinture noire et rouge qui remonte sur ses reins. Ses poignets sont ornés d’un bracelet noir cerclé d'or. Derrière lui Anubis tient d'une main la croix de vie, tandis que l'autre repose sur l’épaule du roi, en un signe de protection. Derrière Anubis on peut voir le passage creusé par Howard Carter pour vider la salle de son contenu.  Avec l'aide de l'Institut Griffith à Oxford, qui a fourni une photographie en noir et blanc d’Harry Burton de la paroi d’origine en haute résolution, Factum Arte a pu créer la scène détruite dans réplique de la tombe Toutankhamon ouverte au public en 201.

Photo .     La déesse Isis fait le geste nyny, derrière elle, trois dieux du monde inférieur accroupis l’un au-dessus de l’autre terminent la paroi.

Mur ouest .   

Avant-propos : L'Amadouât signifie ce qu'il y a dans la Douat » (dans le monde souterrain) C’est un texte religieux funéraire de l'Égypte antique qui conte le voyage souterrain du soleil (Rê, dieu du soleil) pendant les douze heures de la nuit. Ce voyage commence quand le soleil meurt en se couchant à l’Ouest et finit quand il renait à l‘Est.

Le mur est décoré des registres et de textes de la première heure du Livre de l'Amdouat (Celle qui fracasse le front des ennemis de Rê). C’est l’heure où les derniers rayons du soleil vont disparaitre à l’Ouest.

1er Tableau Les Tableaux se lisent de droite à gauche

Ces cinq divinités du monde souterrain sont des membres de l’équipage de la barque Mesket du soleil Rê. Debout, elles accueillent le défunt. Parmi elles on reconnait   Maât la Maîtresse de la barque de Rê, Horus", "le Ka de Shou" et "Nehes (le vigilant). Shou, désigne aussi une divinité del'Amdouat qu'il ne faut pas confondre avec le dieu homonyme de l’Ennéade.

2ème Tableau

Dans la barque Mesket, qui est devant la barque solaire, le scarabée Khépri, l’astre en devenir, est entouré par la double image de Toutankhamon Osirifié. Khépri constitue l'objectif final à atteindre : la 12ème Heure ou l’astre renaitra à l’Est. Son rôle revêt une grande importance.

3ème Tableau

 Les douze babouins, symbolisent les douze heures de la nuit.

Mur Est

Il représente une scène des funérailles de Toutankhamon. On voit le cortège funèbre formé de douze dignitaires du régime qui tire la barque mortuaire sur laquelle est posé le catafalque du roi orné de guirlandes. Les deux dignitaires au crâne rasé sont les deux vizirs de la Haute et Basse Égypte. Ils portent leurs costumes traditionnels (le shenep) qui est un long pagne descendant jusqu'aux pieds et maintenu par des bretelles. Les dix autres dignitaires sont tous vêtus de la même façon : tunique blanche et sandales blanches, un bandeau blanc de deuil enserrant leurs perruques.

Le catafalque est constitué de deux chapelles emboitées l'une dans l'autre, elles sont décorées à leur sommet d'une frise de cobras uraeus. La momie du roi défunt est représentée allongée sur un lit  avec le scarabée Khépri.

Derrière le catafalque près des rames de la barque on peut apercevoir Isis. Au niveau de la proue de la barque Nephtys, les bras levés. Devant cette dernière, on trouve la représentation du roi en sphinx, debout sur l'extrémité supérieure d'une hampe . Un œil oudjat est peint sur la proue de la barque.

 

Le sarcophage

Quatre chapelles gigognes en bois doré entourait un sarcophage en quartzite rouge contenant trois cercueils de bois plaqué de feuilles d'or pour les deux premiers et en or massif pour le troisième. À l'intérieur reposait la momie du Pharaon, recouverte par le très célèbre masque d'or.

 

La rédaction des articles représente beaucoup de temps et de travail. Si vous les apprécier  merci de cliquer sur j'aime de ma page f   

 Vous y trouverez également  les dernières actualités de l'Egypte.

 


Fil de navigation