frarnlendeitrues

La Sortie au Jour   

 

Le chapitre 17 fait partie de  la deuxième partie du Livre des Morts dite « La sortie au Jour. C’est  la régénération du mort, à l’aube en un soleil triomphant. Il est célèbre par sa substance et par les gloses dont il est surchargé. (Une glose est un commentaire explicitant des termes obscurs, rares  anciens). Ils sont reconnaissables au phrases « Qui est-ce? » écrites en rouge et qui nous éclairent sur les différentes interprétations auxquelles les linguistes Egyptiens étaient parvenus. Ils conciliaient les croyances héliopolitainnes  et hermopolitaines avec le dogme Osirien. Il Commence par des formules, louanges,  glorifications et récitations rituelles pour monter et descendre dans la nécropole

 

PLANCHE 7

ani07b

  ani07 1

 

Ani et son épouse Thouthou. sont assis dans une tente faite de tapis raidis et soutenue par des poteaux. Ani assis sur une chaise  déplace de sa main droite une pièce sur le plateau du jeu de senet. (Son adversaire est invisible).

De  sa  main gauche, il tient une étoffe. Thouthou. est assis derrière son mari sur un pouf; ses pieds reposent sur-une natte.

 

2 Les bâs d'Ani et de Tutu, sous la forme de faucons à tête humaine, reposent sur le toit de leur tombe; devant chaque bâ, de l'encens brûle dans un pot. Au-dessus de la tête d'Ani est écrit «  L’âme bâ d’Osiris (Comprendre d’Ani) ».

Sur une petite table  repose un vase à bec contenant probablement du vin. Elle est fleurie avec deux  lotus or lys offert  par leurs parents sur la terre

ani07 2

ani07 3

Les deux lions assis dos à dos  symbolisent l’horizon, là où le soleil se lève vers le ciel. A droite le lion est nommé demain, à gauche hier (Associés respectivement  à Rê et Osiris).

 Le phénix-bénou signifie « Celui qui se lève ». En Égypte, celui qui se lève chaque matin pour éclairer le monde n’est autre que le bâ de Rê sous la forme d’un héron cendré. La légende du phénix nous dit que tous les cinq cents ans il se donne la mort sur un bûcher puis,  renait de ses cendres. Le cycle solaire qui procure au soleil la vie éternelle. Selon les auteurs grecs, l'oiseau apparaîtrait tous les cinq cents ans pour renaître de ses propres cendres

La momie d'Ani est couchée sur un lit funéraire qui repose sur le toit d'un long et bas bâtiment sépulcral qui est probablement destiné à représenter sa tombe. À la tête et au pied du lit se trouve deux vautours, à la tête il identifie Nephthys, et au pied Isis. Ces oiseaux sont les deux déesses dans la forme de «mères allaitantes». Sous le lit on peut apercevoir deux vases d'onguents, la palette d'Ani, la boîte contenant ces outils utilisés pour l'écriture et la peinture,  deux vases en bois ou en pierre peints. La momie sur le lit est Osiris auquel chaque mort s'identifie.

 

ani07 4

PLANCHE 8

ani08

 

Le dieu Hehen-renput est accroupi devant  un ovale dans lequel se trouve l'œil d'Horus. Son corps bleu foncé marqué par des lignes ondulées, indique sa nature nilotique.

Il porte la longue barbe africaine et a un ventre bedonnant. Sa nature androgyne est indiquée par son sein gauche. Sa tête est ornée du symbole de «l'année», sa main droite tient un symbole similaire.

 ani08 1

 

Uatch-t-ura  le dieu du Grand Vert, ou le dieu de la Mer, (Mer Rouge ou Méditerranée) est peint en rouge, et porte des bracelets. Ses mains sont étendues sur deux lacs rectangulaires, sous sa main droite se trouve le Lac de Natron ", sous sa gauche, le "Lac de Sel". Ce dieu est aussi de nature androgyne, car sa poitrine gauche est celle d’une femme. Ces scènes évoquent la purification du défunt mais aussi le Noun, l'eau primordiale où le soleil va se régénérer et se rajeunir pendant la nuit

ani08 2

La porte  Ro-Setaou « porte des couloirs dans la montagne » est représentée sous  a la forme d'un pylône a corniche. C'est la porte nord de la Terre des morts que toutes les âmes doivent traverser sur ce monde pour entrer dans le Douat. 

Un bâtiment funéraire, est peint en blanc. Dessus  on voit l'œil droit de Ra (oudjat) qui est supposé sortir du bâtiment. Ce bâtiment représente probablement la porte à travers laquelle le soleil émerge au lever du soleil, quand il commence son voyage à travers les cieux

La vache primordiale est une très ancienne déesse du ciel a appelé Mehyt-Ouret, "la grande nageuse".  Dans le chaos aquatique elle souleva Rê entre  ses cornes pour, le poser dans un  lieu sûr. Elle est donc la mère du dieu solaire qu'elle met au monde chaque matin. 

Son visage est jaune et son corps rouge. Elle a  un collier, autour de son cou, sur  lequel est fixé un emblème de la virilité, de la fécondité et de la sexualité féminine. Au-dessus de son dos est un fléau. Elle se trouve au sommet d'un immeuble bas, qui repose sur un tapis.

ani08 3

ani08 4

Un coffret à canopes représente la butte d'Abydos .Les supports et le couvercle en dôme du coffre sont peints en vert et en rouge, la façade est noire. Les représentations des Quatre fils d’Horus, y sont dessinées. Au-dessus du couvercle, dépasse la tête, les avant-bras, et les mains d'Ani.  Dans chacune d’elles il tient une croix de vie. C'est à Abydos qu'Osiris est revenu d'entre les morts, la vignette suggère qu’Ani en fera de même. Ce coffre est censé contenir les organes internes du défunt, qui sont sous la protection des Quatre Fils d'Horus.