frarnlendeitrues

La légende d'Isis

 

La quête Isis

 

Seth emprisonna Isis et  lui apprit qu'il avait assassiné Osiris. Elle entra dans une grande détresse,  puis reprenant courage, elle réussit à s’échapper pour partir à la recherche de son défunt mari, ce qui fut longue et difficile.

 

 Escortée de sept scorpions chargés de sa protection, ses recherches, après de multiples péripéties finirent  par la mener près du port libanais de Byblos. Le coffre y avait échoué sur le rivage contre un tamaris. Le corps d’Osiris communiqua sa vitalité à l’arbre qui grandit démesurément jusqu’à l’englober complètement.

 

La taille exceptionnelle de l’arbre fut remarquée par le Roi Malcandre qui  le fit couper pour fabriquer une colonne de son palais, emprisonnant doublement le pauvre Osiris. En découvrant cela Isis fut désespérée. Elle restait près du palais toute la journée, et le soir venu se transformait en hirondelle pour voler autour de la colonne en poussant des cris plaintifs.

 

Puis, Isis se décida à agir. Elle réussit à attirer l’attention de la reine par son talent pour coiffer les femmes et les parfumer avec des senteurs divines. Elle la fit venir au palais  et lui confia la garde de son enfant. Isis prenait  grand soin de lui, mais pour pouvoir sortir tous le soir, elle le laissait sous la surveillance de ses scorpions et entourait son berceau d’un rideau de flammes.

 

Un soir, la reine entra dans la chambre de son enfant. Elle fut terrorisée et poussa des cris stridents* en découvrant les scorpions et le rideau de feu. Isis dut alors révéler sa véritable identité. Le roi Malcandre  très heureux de savoir qu’il hébergeait une déesse,  lui offrit de répondre à n’importe lequel de ses souhaits. Isis demanda de faire couper la colonne où se trouvait le cercueil d’Osiris et put  récupérer la dépouille de son mari. * Ici s’inscrit sans doute à une allusion à l’attitude effrayante des pleureuses en Egypte

 

Isis retourna en Égypte et se réfugia sur l’île de Bouto dans les marais du delta ou elle mit à l’abri la dépouille de son frère et mari. Ce fut à Bouto  qu’elle mit au monde son fils Horus.  Mais un jour, au cours d'une chasse, Seth  découvrit le cercueil l’ouvrit et reconnut Osiris. De rage et pour lui interdire  une sépulture digne de ce nom il découpa son corps en quatorze morceaux qu’il dispersa dans le marais

 

isis1

Isis dans les marais

Isis se changea à nouveau, en oiselle, pour mieux apercevoir, de plus haut, les parties du corps. Puis elle les enterra à chaque endroit où elle les avait découverts : telle est l'explication du nombre élevé des tombeaux d'Osiris en Égypte. Mais il semble bien que tout ceci n'était qu'une manœuvre, afin, par ce subterfuge de dérouter son implacable ennemi. En fait ayant rassemblé tous les morceaux retrouvés, elle en fit avec l'aide de Nephtys et d'Anubis, la première momie. Tout avait été récupéré, sauf un morceau : le phallus qui avait été avalé par un poisson oxyrhynque (le mormyre).

 

Isis ne s'avoua pas vaincue.  Elle prit une barque de papyrus et entreprit de recueillir les morceaux épars du Dieu. Elle les retrouva tous, à l’exception d’un seul  le phallus qui avait été avalé par un poisson.

 

Certains textes rapportent qu'Isis se changea en milan pour mieux apercevoir, de plus haut, les parties du corps. Puis elle enfouit les fragments là où elle les trouva, permettant à chaque ville d'Egypte de posséder une relique osirienne. Ainsi à Philae, se trouvait une jambe, l'île de Biggeh abritait un tombeau d'Osiris, Busiris possédait la colonne vertébrale (pilier djed), l'épaule gauche se trouvait à Letopolis, et à Abydos se trouvait sa tête. Telle est l'explication du nombre élevé des tombeaux d'Osiris en Egypte. Chaque ville revendiquait un morceau d'Osiris


Puis Isis appela à son aide Nephtys, ainsi que les dieux Thot et Anubis à tête de chacal. Ces derniers étaient les héritiers du savoir d'Osiris.


Anubis savait momifier les morts mais était incapable de leur rendre la vie.
C'est grâce aux connaissances de Thot et à la magie d'Isis et deNephtys qu'on put ressusciter Osiris

 

La naissance d'Horus


Revenons, avant de poursuivre notre récit, sur la création du monde d'après a  cosmogonie d'Héliopolis , en établissant un petit arbre généalogique. On y distingue deux aspects d'Horus.


Le premier est Haroeris ou Horus l'Ancien le cinquième enfant de Geb et de Nout, né pendant les jours épagomènes (jours volés à la lune), Il a le caractère du Soleil et de la Lune,  c'est grâce à lui que les deux astres ne se croisent pas. Dans les textes des pyramides, il est le frère de Seth. Il est le côté bienfaisant de ces deux personnages, à l'opposition de Seth. C'est le bien contre le mal. Haroeris chez les Grecs, veut dire Horus le Grand. C'est un Dieu guerrier.

 

Le second est Horus le jeune ou Horus l'Enfant Horus le fils d'Isis et d'Osiris. Dans les Textes des pyramides il est représenté comme un enfant nu avec un doigt sur les lèvres. Il a également pour fonction d'être le jeune soleil qui rayonne et est aussi considéré  comme un Dieu guérisseur. Dès sa naissance, sa mère n'eut de cesse de le protéger contre Seth, car il était le nouveau et légitime prétendant au trône du royaume d'Egypte. C'est donc de lui qui sera question dans la suite de notre récit

 

En momifiant Osiris et en I "enterrant, suivant un rituel toujours respecte par la suite, Isis venait d'inventer le remède qui donne L'immortalité. Cependant, il restait encore un miracle a accomplir pour assurer la succession du défunt triplement mort puisque :
il n'avait pas laissé d'héritier, il était trépasse, qu'un poisson avait englouti sa virilité.

 

2 La magicienne alors transformée de nouveau en oiselle battit Fair avec ses ailes et  ranima son frère et époux. Puis, grâce a sa magique puissance, elle lui     rendit quelques instants son membre disparu et descendit en planant surle corps d'Osiris qui, virilisé par cette action la feconda                                                       .

 

3 Dès la naissance d'Horus, sa mère n'eut de cesse de le protéger contre ce dernier en le cachant. Elle choisit les marais de Chemnis pour qu'il grandisse à l'abri de Seth. Un soir, Isis trouva son fils inanimé, pas loin de mourir, et découvrit alors une trace de piqûre.Elle demanda l'aide de  Nephtys sa sœur, et Selket la Déesse scorpion,  qui répondirent aussitôt à son  appel.

 

4 Elles demandèrent à Rê d'interrompre sa course et de suspendre le temps. Thot arriva à son tour et s'adressa à Isis : "Ne crains rien , je viens à toi armé du souffle vital qui guérira ton fils". Puis se tournant vers l'enfant, il dit :"Rê saura faire disparaître le poison, sa barque s'est interrompue et ne reprendra sa course qu'une fois Horus guéri".  Grace à son intervention Horus guérit vite.


Mais Seth fut averti de l'existence de l'enfant. Lui qui s'était débarrassé de son frère pour lui succéder comptait bien faire de même avec son neveu. Horus était en effet le nouveau et légitime prétendant au trône du royaume d'Egypte. Mais ceci est une autre histoire :   La légende d'Horus