frarnlendeitrues

 

Le Complexe funeraire de Sésostris III

 

Le Complexe funeraire

ps3 01

Les ruines du complexe pyramidal furent découvertes par l'ingénieur John Perring le . Ce dernier creuse une tranchée de 49 mètres sur 9 mètres dans la face nord de la pyramide afin de déceler l'entrée de la pyramide mais ses efforts n'ont aucun succès. Un bloc portant un cartouche  lui permet d'attribuer la pyramide à Sésostris III . Elle est fouillée successivement par Lepsius, Maspero, Morgan. De nos jours elle a l'aspect d'une colline avec un énorme cratère en son centreElle fut construite directement sur les graviers du diluvium  sans une véritable assise. Le plan initial du complexe fut plusieurs fois modifié et agrandi. Le plan du complexe funéraire de Sésostris III reprend à peu près la même disposition que ses prédécesseurs. Il semble qu'il ait été construit en plusieurs phases et qu'il fut plusieurs fois modifié et agrandi. Ses dimensions finales étaient de 191,6 m x 201m. Un mur en pierres à redans intérieur clôturait la pyramide du Roi ainsi que petit temple funéraire adossé à la face Est et à la chapelle adossée contre sa face Nord.

 

DAH 05

 

Dans l’enceinte clôturée on trouvait sept petites pyramides, quatre au Nord et trois au Sud. Elles furent les tombeaux d'un haut dignitaire, des filles et Reines du Roi.Toutes les pyramides des reines ont de petites chapelles dédiées au culte de la défunte ; les au nord   en ont une à l’est, les 2 au  sud  en ont une à l’est et une au nord. Des fragments d découverts dans  les tombeaux indiquent que la décoration était des scènes  d’offrandes  de nourriture aux défuntes. Des inscriptions en haut des entrées et des murs  énuméraient les noms et les titres des reines

La phase suivante de construction fut un agrandissement vers le Sud du complexe, en dehors de la première enceinte, avec la construction d'un autre temple funéraire  relié  certainement au temple de la vallée qui n'a pas été découvert, par une chaussée. Seulement le contour du temple a été préservé. Il y avait une avant-cour avec des colonnes qui débouchait sur une partie couverte avec le sanctuaire. Les parties de la décoration qui furent mises au jour, suggèrent que le temple ait servi aux représentations de la fête du Heb-Sed. Une seconde enceinte à redans en briques entourait cet ensemble de construction. Les murs avaient une hauteur de 6,30 m. En 1894, Jacques Jean Marie de Morgan fit la découverte de quatre barques solaires en bois, mesurant 10 m, dans une grande fosse à barque en briques qui elle mesure 20 m x 7 m. Elles étaient enterrées à l'extérieur de l'angle Sud-ouest de l'enceinte du complexe.

La Pyramide

Le noyau interne fut réalisé en briques crues. Les briques de grandes dimensions  ne sont pas maçonnées. Une mince couche de sable les sépare entre elles. Ces particularités n'ont pas donné une très grande stabilité du monument

DAH 04

 Le noyau fut ensuite revêtu de bloc calcaire fin lié par des mortaises. L'entrée de la pyramide est localisée à 35 m devant la face Ouest du monument, près de l'angle Nord-ouest

 

Récit complet Fouilles du complexe funéraire de Sésostris III   cliquer ici

Récit de la découverte des appartements funéraires cliquer ici

 

Les trois pyramides du Sud 

La n°5 est celle de la reine principale Oueret II  Bien que pillée  dans l’antiquité son entrée restée cachée sous le sable durant des siècles jusqu’a  que le puits  d’entrée fut découvert en 1994 par le Metropolitan Museum. Un puits dont l'accès se trouve près de la pyramide du Roi qui débouche sur deux galeries. Une part vers la chambre funéraire sous la grande pyramide de Sésostris III,  l'autre vers une antichambre sous la pyramide de la Reine.

La n°6  appartenait à la Reine Oueret I qui fut probablement la mère de Sésostris III. Le plus surprenant fut la découverte dans une niche au fond du puits d’entrée d’une cache contenant  les bijoux  de la reine. L’emplacement insolite de cette cache a surement conduit l à être négligé par les pilleurs de tombe. Ces bijoux des scarabées en  améthyste au nom d’Amenemhat II, ainsi que des bracelets et pendentifs  en or sont aujourd’hui au Musée du Caire

La n°7 était destinée au Ka du Roi qui jouait un rôle important après la  mort. C'est la plus grande des sept, mais elle ne possède pas de chapelle.

 

Les quatre pyramides du Nord 

Elles ont été construites en fin de règne du roi. La n°1 appartenait à un directeur du palais  nommé  Nisoutmontjou et  identifié  par des fragments de statue et  des débris d'un sarcophage trouvés dans sa tombe. La n°2 celle de la reine Néferhenout; la chambre funéraire contient un sarcophage en quartzite décoré sur en  façade de palais  les propriétaires des autres deux pyramides sont inconnus La n°3 est celle de  la princesse  Itakaiet, sœur de Sésostris III La chambre funéraire a révélé un magnifique sarcophage de granit rouge et deux vases canopes en albâtre dont les couvercles ont l'apparence de têtes humaines. Dans la n°4  huit  reines dont l’origine n’est pas connu reposent dans de petites chambres

 

Les bijoux.

 

ps3 02

 Diaporama : Cliquer sur l'image

 

 

retour