frarnlendeitrues

 

LE SPHINX

 

sph01

 

Les égyptologues situent la période de construction durant le  règne du pharaon Khéphren, dont le Sphinx serait le portrait. Cependant, l'origine du Sphinx est remise en question depuis quelques années, l'égyptologue Rainer Stadelmann y voit l'œuvre du pharaon Khéops, (forme de la coiffure (némès), l'absence de barbe à l'époque de la construction, les traits du visage sont caractéristiques du règne de ce dernier). D'après l'égyptologue Vassil Dobrev, Djédefrê (fils de Khéops et frère de Khéphren qui régna entre ces deux pharaons) pourrait être le constructeur du sphinx de Gizeh. Des inscriptions sur des dalles des fosses du côté sud de la pyramide de Khéops indiquent que c'est Djédefrê qui aurait  fait enfouir les barques solaires dans ces fosses, pour que  son père puisse voyager dans l'autre monde.

 

Restauration

 

Le temps, L’érosion éolienne, l’ensablement constant ont gravement abîmé le grand sphinx. A la chute de l'Ancien Empire, le site est laissé pendant dix siècles abandonné. Au  Nouvel Empire les pharaons reviennent à Memphis et font déblayer le site de Gizeh. Thoutmôsis IV fait désensabler le sphinx. Sous les règnes de Tibère, Néron et Marc-Aurèle, les stratèges et préfets d'Égypte le font à nouveau désensabler et réparer les murs d'enceinte qui l'entourent. Après la chute de l'Empire romain, le monument est de nouveau progressivement ensablé mais sa tête reste émergée.

 

1816, Giovanni Battista Caviglia, désensable à nouveau le sphinx et réalise des fouilles. En 1817, il met au jour entre ses pattes les yeux et la bouche du cobra de l'uræus ainsi que la barbe de cérémonie dont des fragments se retrouvent dans le British Museum. En 1853 Auguste Mariette entreprend de le dégager mais ne parvient à mettre au jour que les pattes et la stèle. Entre 1925 et 1936, Émile Baraize réalise un nouveau désensablement, et le restaure  (en fait le dégrade par le ciment posé au niveau du cou pour supporter la tête et combler des fissures.

 

1955-1987  Une campagne de restauration catastrophique est menée. Des pierres de l'Ancien Empire et des briques romaines sont retirées et remplacées par de de grandes pierres, le ciment employé at rongé la roche du sphinx.

 

1988 Une partie de l'épaule droite s'effondre, le cou est fragilisé. Des travaux pour sauver le sphinx ont lieu dès 1989

2006 Une campagne de restauration est menée par Zahi Hawass  avec comme  objectif de rectifier les erreurs des précédentes restaurations, notamment par l'usage de mortier naturel.

 

Légendes

 

a Le rêve du jeune prince

Un jeune prince qui chevauchait dans le désert  vint se reposer à l'ombre du Grand Sphinx.  Dans sa somnolence, il entendit la voix du Sphinx lui promettre le trône d'Égypte s'il dégageait le sable qui montait à l'assaut de ses flancs. Ce jeune prince, le futur Thoutmosis IV, fit désensabler le Sphinx pour satisfaire le dieu qui lui serait apparu en rêve, lui promettant en échange le trône du royaume d'Égypte. Il fit également construire une série de murs d'enceinte en briques de terre enduit de plâtre de 9 m de hauteur pour protéger la statue d'un nouvel ensablement. Cet événement légendaire, consigné sur la stèle, lui servit de propagande pour asseoir sa légitimité en étant associé à la postérité

du Sphinx.

sph02

b Le nez du sphinx

La légende voulait que le nez du sphinx ait été détruit par un boulet de canon mal tiré des soldats de Bonaparte lors de la campagne d'Égypte. Hors les historiens ont longtemps considéré que les responsables de la mutilation du nez du sphinx étaient les Mamelouks, qui ont utilisé le sphinx comme cible pour leurs exercices de tir de canon. Des gravures datant d'avant la campagne d'Égypte montrent  le sphinx dépourvu de son nez, confirmant que la mutilation était antérieure a l'arrivée des soldats français. En 1980, l'historien allemand Ulrich a révélé que le visage du Sphinx fut endommagé en 1378 par Mohammed Sa'im al-Dahr, un soufi iconoclaste qui voulait détruire ce qu'il considérait comme une idole païenne (les paysans égyptiens lui donnant des offrandes pour favoriser leurs récoltes), s'attaquant (tout seul) en particulier au nez et aux oreilles44. Mohammed Sa'im al-Dahr fut pendu pour vandalisme avant que sa dépouille ne fût brûlée par ces mêmes paysans égyptiens, devant le sphinx.

 

 

Photos

 

  phoca thumb s 5 0    phoca thumb s 5 2    phoca thumb s 5 4    phoca thumb s 5 6

 


 

 

.