frarnlendeitrues

VISITE    AXE NORD – SUD

 

A partir de la Cour de la cachette on quitte l'axe Est - Ouest pour  rentrer dans l'axe Nord - Sud

Plan de l'axe Nord Sud

PL09

COUR DE LA CACHETTE

oeil La cour qui séparait la Grande Salle Hypostyle du pylône VII fut aménagée par Ramsès II. On y accède par une porte appelée porte de Ramsès IX. Cette cour était très importante puisqu’elle ouvrait le passage vers le reste du temple et notamment vers les temples de Mout et de Louxor lors des grandes processions annuelles. Tous les souverains ramessides y ont laissé trace de leur passage soit sous forme de stèles soit sous forme de statues de dieux ou de rois. Et, c’est dans cette cour qu’à la Basse Epoque, on enterra des milliers de statues qui encombraient la libre circulation dans le temple. Au XXème siècle, Georges Legrain, lors de ses fouilles, les découvrit et les exhuma des profondeurs de leur cachette entre 1903 et 1906. Il mit au jour pas moins de 779 statues en pierre et 17 000 petits bronzes et des ex-voto datant du Moyen Empire à la dynastie XXV. Cette habitude prise par les prêtres d’enfouir des statues un peu trop encombrantes se retrouve aussi à Louxor, dans la cour d’Amenhotep III.

 

SEPTIEME PYLONE

oeil Le septième pylône, oeuvre de Thoutmosis III, était précédé de deux statues colossales et deux obélisques. dont l'un se trouve actuellement à Istanbul.  Le VIIe pylône est bâti en grès alors que sa porte est en granit rose. Sur les faces sud du pylône, le roi est représenté en train de massacrer ses ennemis (le roi représenté en taille héroïque abat une massue sur un groupe de prisonniers qu'il tient le plus souvent par les cheveux) : des Nubiens sur le môle est et des Asiatiques sur le môle ouest

 oeil Devant le pylône, quatre colosses en granit rose dans l'attitude de la marche apparente encadrent sa porte. 

 oeilCes derniers sont de type osiriaque et représentent le roi debout croisant les bras et vêtu d'un linceul.

oeil Des quatre colosses assis (il y en avait primitivement six). Trois ont pu être identifiés; ce sont : une fois Aménophis I, deux fois Thoutmôsis II. L'un des colosses (massif O.) a été restauré par Thoutmôsis III l'an XLII de son règne, d'après l'inscription gravée au dos.

 

HUITIEME PYLONE

oeil Il a été édifié par la reine Hatshepsout et le roi Thoutmosis III à la XVIIIe dynastie. Sur les deux môles figurent la représentation traditionnelle du roi massacrant ses ennemis.

oeil Le roi ainsi représenté est au nom d'Amenhotep II. La porte du pylône a été, quant à elle, décorée par les Ramessides. La face sud du VIIIe pylône est ornée de quatre colosses royaux assis sur leur trône. Le mieux conservé est en quartzite, et les trois autres en calcaire. Ils ont été attribués à Amenhotep Ier et Amenhotep II.

oeil Devant ce pylône se dressaient des statues, six au total, aujourd’hui très détérior ées, de Hatshepsout  elle-même  et  probablement  d’Amenhotep I et Thoutmosis II.

 

NEUVIEME PYLONE

oeil Il a été édifié par le roi Horemheb à la XVIIIe dynastie. Le môle ouest du IXe pylône, qui menaçait de s'écrouler, a dû être entièrement démonté puis remonté.

Lors de ces travaux, les fouilles du môle ouest ont révélé une chapelle en calcaire de Sésostris Ier, quelques remplois de blocs au nom de Toutankhamon et plus de 15.000 "talatates", c'est-à-dire des pierres provenant des monuments bâtis par le roi Akhenaton, ainsi qu'une chapelle en calcaire, au nom de Sésostris Ier.

oeil Les fouilles ont également mis au jour les dépôts de fondation au nom d'Horemheb confirmant ainsi la datation laissée par le décor du pylône. La face sud du môle est du IXe pylône porte un décor datant de Ramsès II, qui y fit graver une inscription dite "stèle du mariage" relatant l'union du roi et d'une princesse hittite.

oeil Cour entre 8me et 9me Pylône

 

DIXIEME PYLONE

oeil Il est l’œuvre d’Amenhotep III mais fut remanié, probablement, par Horemheb.  D’une hauteur de 35 m, il ferme le complexe d’Amon et, c’est à partir de ce pylône qu’une allée de sphinx criocéphales formant dromos part vers le temple de Mout.  Un peu plus à l’ouest de ce pylône, une autre allée constituée de sphinx reproduisant complètement l’image d’un bélier, corps et tête ) partant dans l’axe du temple de Khonsou, mène au temple de Louxor. oeil Mur de l'enceinteextérieure oeil , détails oeil , gros plans  oeil

LAC SACRE

oeilL'eau est un des éléments de la cosmogonie égyptienne qui intervient à la fois dans les rituels de purification et dans de nombreuses offrandes. Plusieurs escaliers permettaient aux prêtres d'accéder au lac. Un nilomètre construit dans l'angle nord-ouest du lac servait également aux prêtres à mesurer la hauteur de la crue.

oeil Sacarabé Sacré     oeil Sacarabé Sacré gros plan