frarnlendeites

Le Temple d’Opet

 

op00

 

 

op03

 

Opet

 Opet elle-même est parfois appelée Touéris et le temple ne lui est pas entièrement dédié, il est aussi la tombe d’Osiris, dieu des morts et de la renaissance. On trouve dans le temple le mécanisme de réincarnation d’Osiris, personnifié par Opet : Déesse de la fertilité et de la protection, elle défend tout ce processus de la régénération. Dans ce temple, elle est représentée sous la forme d'une femelle hippopotame.

 

La plus grande fête de Thèbes, "la fête d'Opet", lui était consacrée: Amon se rendait à Louqsor pour s'unir avec elle. Lors de cette union elle est assimilée  à Amaunet (l’épouse d'Amon). Dans son temple de Karnak elle  assimilée  à  la déesse Nout et devient celle qui engendra Osiris. De fait, ce lieu est considéré comme l'endroit où naquit et où repose Osiris.

 De nombreuses scènes semblent nous montrer que ce temple est un lieu où devait s'opérer la résurrection d'Osiris associé à Amon: la déesse mère Opet est présente, Nephtys veille sur Osiris et les dieux de la création selon le mythe d'Hermopolis sont présents.

 

Situation

Il se trouve au sud-ouest de l'enceinte d'Amon-Rê du temple de Karnak. Il est presque accolé à l'ouest du temple de Khonsou. Des blocs datant de Thoutmosis III ont été mis au jour. Ils attestent qu’un monument dédié à la déesse Opet existait dès la XVIIIe dynastie.

 

op02

 

Le Temple

Il a été construit par Ptolémée VIII Évergète II sur l'emplacement d'un temple plus ancien datant de la XVIIIème dynastie sous les pharaons Thoutmosis III et de son successeur Amenhotep II. Il fut réaménagé à la XXVème dynastie par Taharqa. C’est la triade Osiris-Isis-Horus. Qui y était honorée. Appelé temple d'Osiris est l’une des dernières constructions de Karnak. Il fonctionna jusqu’à l’arrêt du culte amonien aux alentours de 200 de l’ère chrétienne, époque où ont officiés les derniers grands prêtres du temple.

op40

Il  a été bâti et décoré entre le IVe siècle avant J.-C. et le premier siècle de notre ère. Sa porte monumentale dans l’enceinte de briques crues fut construite sous Nectanébo Ier  Devant l’entrée du temple un kiosque en grande partie endommagé date de Ptolémée Néos Dionysos. Du pylône et de la cour, il ne reste que les premières assises des murs. La cour est divisée en deux parties, dans le centre  de la première partie se tenait un kiosque de Nectanébo Ier dont il ne reste que quelques blocs.

Les faces extérieures Nord, sud et Est du temple d’Opet ont été décorées sous le règne d’Auguste. Du fait de la structure du temple, elles présentent un soubassement double ainsi qu’une chapelle aménagée sous le sanctuaire axial au centre de la face Est. Dédiée à Osiris, celle-ci a été décorée sous le règne de Ptolémée Néos Dionysos et communique avec le temple de Khonsou par une porte secondaire. Un escalier en pierre partant de cette porte et descendant sous la chapelle a été découvert lors des fouilles archéologiques du CFEETK de 2006-2008

Le temple date de la fin de l’époque ptolémaïque et romaine. Des reliefs originaux et bien conservés évoquant les épisodes majeurs du mythe osirien.

 

Théologie du temple

Il fait partie des temples dits « mythologiques » il commémore à la fois la naissance et la résurrection d’Osiris, ainsi que la naissance d’Horus, l’héritier d’Amon.  La théologie du temple est bien connue, grâce à l’œuvre de Constant de Wit qui a traduit l’ensemble des inscriptions.

La proximité du temple à celui de Khonsou suggère un lien cultuel entre eux. Le dieu Amon meurt en tant qu'Osiris, pour renaître grâce à  la déesse-mère Opet. Khonsou, l'enfant d'Amon, est considéré comme le dieu du soleil nouvellement réincarné.

Les deux sanctuaires fusionnent à l’unisson. Le temple d’Opet est dédié à un concept théologique, traduit par l’image d’un hippopotame gravide, qui n’est autre que la mère universelle, identifiée à Nout. Le temple d’Opet (...) est le siège de la naissance de la lumière, synthèse de la fusion des deux aspects de l’énergie divine latente la nuit en Osiris, vivante et créatrice, le jour, en Amon-Rê. Au couchant, Amon-soleil entre dans le corps d’Opet-Nout pour y passer à l’état de « mort-gestation»  de l’extinction de la lumière des astres. Il est alors Osiris, celui qui peut renaître  (.Jean-Claude Golvin)

Description

 

op06

L’entrée du temple

On accède au temple par une porte monumentale construite dans l’enceinte de briques crues sous Nectanébo Ier. L’entrée du temple  comporte  un kiosque très  endommagé construit par Ptolémée Néos Dionysos. Suit ensuite le pylône et la cour dont il ne reste que les arasements. La  rampe de la porte ouest de la cour donne accès au temple proprement dit.

Pronaos (Salle hypostyle). Le décor de la salle hypostyle est inachevé ; seuls le plafond, les architraves et les parties hautes des murs est et ouest ont été décorées. Les dalles du plafond supportées par des architraves encastrés dans les murs d’un côté et posés sur des colonnes à chapiteau hathorique de l’autre. Dans les autres pièces du temple, elles reposent directement sur les murs. Un escalier situé au Nord Est permet d’accéder au toit et à la salle des étoffes.

Au Nord et au sud  deux  couloirs  mènent à de petites chambres qui  possèdent une entrée dissimulée dans le dallage permettant d’accéder à des souterrains. Au nord le couloir mène à  la salle des étoffes, au Sud le couloir mène  à une salle symétrique à la salle des étoffes.

 

oeil La Salle centrale

La salle centrale(des offrandes), est  située sur l’axe Est Ouest. Dans cette salle, lors des processions,  les prêtres portant les barques et les statues divines y faisaient halte, les jours des grandes fêtes, on y accumulait les offrandes. Elle s’ouvre au nord et au sud sur deux chapelles dédiées au mythe d’Osiris, à l’Est sur le Naos. 

 

Une frise décore le haut des quatre parois. . Quatre génies des quatre vents sont orientés d’après les points cardinaux et se trouvent placés au-dessus du bandeau de la frise. Sur chaque paroi  la frise est composé de trois tableaux. Au centre un génie représente l’un des quatre vents  encadré de Khakérous, à droite et à gauche  deux scènes représentent  le cartouche du roi et Osiris entouré par deux faucons Béhédety.

 

Sur la paroi Nord. Le génie est un bélier à quatre têtes, appelé  (le vent du Nord.) C’est le vent frais qui satisfait les champs, rend fertile le flot sur la terre, donne le souffle de vie aux narines d'Osiris-Ouennefer.

Sur la paroi Sud. le génie est un bélier à quatre ailes,(le vent du Sud ).C'est celui qui fait sortir l'inondation de la caverne de l'Océan primordial pour inonder le pays de tous ses glorieux produits pour alimenter les autels de toutes bonnes choses, à l'intention d'Osiris-Ouennefer, le justifié.

Sur la paroi Est. le génie est un oeil scarabée à tête de bélier et à quatre ailes,(le vent de l'Est ,Osiris ?). Il est journellement engendré dans l'autre monde. Il élève ton âme vers le ciel avec les étoiles (les dieux), Osiris (?)-Ouennefer, le roi des dieux

 Sur la paroi Ouest. Le génie est un faucon à tête de bélier, le vent de l'Ouest crée l'eau de l'inondation dans le ciel pour faire resplendir la terre de ses fruits et faire croître toutes les fleurs à l'intention d'Osiris-Ouennefer le roi des dieux,  d'Isis la grande mère du dieu, régente de tous les dieux.

 

Paroi sud 

oeil Porte extérieure de la salle sud

oeil  2e registre : Le Roi Offre des tissus  à Osiris. Nephthys derrière lui tend son bras sur son épaule en signe de protection

oeil 3e registre  Offrande de Heh  Le roi offre le Heh à Amon Ré, derrière lui se trouve Horus et Mout. Celle-ci tend son bras sur l’épaule d’Amon Ré en signe de protection Heh «  génie de l'éternité » : La représentation de Heh en hiéroglyphes, à genoux les bras déployés soutenant le ciel, est utilisée pour représenter le million, lequel est considéré  comme l'infini dans les mathématiques égyptiennes.

 

Paroi Nord

 

op24

 

 3e registre  :  Procession lunaire  Centre : Ounennefer    Moitié Ouest : 7 Montou , 6 Atoum , 5 Chou,  4 Tefnout,  3 Geb ,2 Le roi , 1 La reine. Moitié Est:  8 Nout, 9 Isis, 10 Thot, 11 Nephthys, 12 Horus ,13 Hathor ,14 Sobek, 15 Tjenenet et Iounyt.

 

La Salle Nord

Cette Chapelle était  dédiée au réveil d’Osiris,

Cartouche d'Ounen-néfer "L'éternellement beau" une des noms d'Osiris, celui qui meurt et se renouvelle sans cesse et est protégé de la putréfaction.

 

Paroi Est  2e registre 

oeil: Le roi offre de l’encens à Amon Ré. Derrière Amon Ré on aperçoit  Khonsou. Derrière le roi se tient  Mout.

 

Paroi nord

oeil op31 1er registre : Le roi Accomplit l’encensement et la libation  devant Amon Osiris

oeil op32 1er registre : Le roi adore Osiris  derrière lui Isis assise sur un trône allaite son fils Horus

oeil op33  Cette scène unique, illustre l’union du  Ba ithyphallique d’Amon-Ré, et d’Osiris  sous la forme d’un jeune homme également ithyphallique  allongé sur un canapé en forme de lion. De chaque côté du lit  Isis et Nephtys veillent sur lui. En haut à droite   Amon, Amonet (Associée à Amon elle forme avec lui l’un des couples de l’ogdoade), Noun. En bas à droite   Naunet  (l'épouse de Noun, l'une des quatre déesses de l’Ogdoade)  Ptah ,Thot. En bas à  gauche Horus tuant Seth à tête d’âne

Paroi sud

oeil Le roi  offre deux vases de vin Pa-ka-âa-our  Montou-Rê  Râttaouy

oeil Le roi porte des offrandes à Geb, Osiris , Nout

 La Salle Sud

 

op38

 

Cette Chapelle était  dédiée à la naissance d’Horus et à la maternité d’Isis. Dans les murs de ces salles  se trouvait un mécanisme caché permettant d’accéder aux cryptes se trouvant de part  et d’autre du Saint des saints.

 

Paroi Nord

oeil à gauche le roi offre des tissus à Isis ,à droite le roi adore Geb

oeil  Sur un guéridon garni de fleurs de lotus , se dresse Horus coiffé de la double couronne. au centre se trouve le sama-taouy. De Chaque coté se touve Isis sous sa forme de lionne  et forme de lionne de femelle hyppopotame . La déesse Ouadjy cobra de la basse Egypte et  la déesse vautour Nekhbet pour la haute Egypte protégent  la scène.

 

Les Cryptes

Les deux qui cryptes subsistent ont leur issue dans les deux chambres latérales Nord et Sud. On y pénétrait en rampant par une étroite ouverture située immédiatement dans l'angle le plus voisin de la chambre centrale. Après avoir traversé l'épaisseur de la muraille, on se trouve dans un couloir parallèle au sanctuaire et de même hauteur. C'était dans ces cryptes qu’on cachait les objets les plus précieux du temple utilisés lors de certaines cérémonies. Une pierre mobile fermait l'entrée, selon  la chambre, les étendards d'Osiris ou d'Horus, magique arrêtaient l'ennemi.

 Le Naos

 

Le Naos  (Saint-des-saints)  est orné d’une niche, dans laquelle reposait vraisemblablement une statue d’Opet. (Peut-être celle retrouvée par Mariette et exposée aujourd’hui au musée du Caire.) Une chapelle aménagée sous le sanctuaire est dédiée à Osiris, décorée sous le règne de Ptolémée Néos Dionysos elle communique avec le temple de Khonsou par  un escalier (2,30m de long  et 1,10 m de large) bâti à l’arrière du sanctuaire. Les marches  faites en grès entre deux murets de brique crue sont  fortement usées par les multiples passages et descendent dans les soubassements, situés à l’arrière du temple. De plus il se trouve  dans l’alignement du Naos, et d’une porte latérale du temple de Khonsou. Enserré  entre les deux monuments ; l’escalier  devait  servir  aux prêtres  venant du temple de Khonsou. On ne connait pas la  fonction exacte de cet escalier, cependant, il témoigne  des liens étroits entre le temple d’Opet et celui de Khonsou. Cet escalier en pierre fut découvert lors des fouilles archéologiques du CFEETK de 2006-2008

 

Extérieur

Les faces extérieures nord, sud et est du temple d’Opet ont été décorées sous le règne d’Auguste. Du fait de la structure du temple, elles présentent un soubassement double ainsi qu’une chapelle aménagée sous le sanctuaire axial au centre de la face est.

 

op42

Façade Est, porte de la chapelle aménagée sous le sanctuaire axial

 

Façade Est   Soubassement

:oeil  2e registre Sud Époque romaine d’Auguste offrandes.  oeil 1er registre nord Époque romaine / Auguste Procession de Nils.

Façade Nord   Soubassement     oeil offrandes du roi à Osiris.

 

Façade  Sud  oeil  oeil    Quelques scènes  oeil   oeil    oeil

 

 

Bibliographie.

 

Dominique Valbelle (univ. Paris-Sorbonne),Sanctuaire de Thoutmosis III à la déesse Ipy Ouret.

Laroze Emmanuel, Charloux Guillaume.  investigations archéologiques de la mission d’étude du. temple d’Opet à Karnak. 

Rochemonteix : Le Temple d'Apet.

 

CFEETK      http://sith.huma-num.fr/karnak/1747#EC1_Salle+centrale  ( Site détaillé sur le temple)

Photos         Un grand merci à Kairoinfo4u  et  Olaf Tausch