frarnlendeitrues

LE  TRESOR

 

Catafalques  oeil 

 

1er Catafalque:  oeil (2,3 m x 5 m x 2,7 m). (Il se trouvait sous un voile mortuaire en lin, orné de marguerites en bronze doré d/07). En bois doré incrusté de lapis lazuli, il avait été assemblé sur place (les panneaux sont en chêne de 6 cm d'épaisseur). Ses portes avaient été fracturées par les voleurs. Les panneaux extérieurs sont incrustés de signes djed et de nœuds d'Isis. Sur l'intérieur, les panneaux, sont gravés des extraits du Livre des Morts et du Livre de la Vache céleste.  Les deux signes Tit (nœuds d'Isis) et  Djed associés à Osiris et Isis, sont  utilisés dans le système hiéroglyphique et iconographique, ils se matérialisent sous forme d’amulettes intégrés aux rites funéraires ; Leur apparition, remonte à la 1ère dynastie

2éme Catafalque : oeil Il contenait un vase à onguent en calcite évoquant l'image du sema-taouy et un autre surmonté d'un lion couché. Il est orné de scènes et de textes du Livre des Morts. Les portes sont décorées d'un moulage en creux représentant le roi devant Osiris (porte gauche) et Rê-Horakhty (porte droite). Ainsi que sur les trois autres catafalques, la porte  avait les sceaux intacts.

 

3éme Catafalque  oeil Il ne contenait aucun objet, les panneaux extérieurs sont gravés d'extraits du Livre de l'Amadouât. Sa forme comme le 2éme catafalque ressemble à un temple prédynastique.

4éme Catafalque, oeil sous la forme d’un sanctuaire du Nord,  contenait des arcs, des flèches, 2 grands éventails, un pilier djed en bois et des calâmes. Sur les parois extérieures apparaissent plusieurs scènes religieuses ainsi que le chapitre 17 du Livre des Morts. Sur les portes, le: déesses Isis et Nephtys étendent leurs bras ailés en signe de protection.

 

Sarcophagesoeil

Les sarcophages  se composent de trois cercueils emboités les uns dans les autres.

 

1)oeilLe premier était en bois recouvert d'une fine couche d'or battu brillant. Il représente Osiris momifié, seigneur de l'éternité, sous les traits du visage de Toutankhamon.

 

2) Il est fait de bois compact, recouvert de feuilles d'or et est incrusté de pierres semi-précieuses et de verre multicolore. Il représente la figure momifiée d'Osiris, seigneur de l'éternité, les bras croisés sur la poitrine, tenant le sceptre et le flagellum. Le couvercle du cercueil était fixé à l'aide de petits clous à tête d'or en électrum (alliage d'argent et d'or). Les déesses Nekhbet (vautour) et Ouadjet (cobra), les ailes déployées, incrustées de pierres et de pâte de verre, protègent le sarcophage. Elles tiennent le signe Shen, symbole d'éternité dans leurs serres. Dimensions en cm : H : 78,5  L : 204  P: 68 .

 

3) le troisième ou repose la momie,  est en or martelé massif. Son couvercle représente Toutankhamon  dans la même posture d’Osiris que l’on voit souvent dans de nombreuses tombes. Ses bras croisés sur sa poitrine tiennent  le sceptre et le flagellum. Sa coiffe, (le Nemés)  est  la plus emblématique, partant du front,  elle couvre la tête jusqu'à l'arrière de la nuque. Un bandeau frontal  la tient  en  reposant sur les oreilles. En son centre est placé les protecteurs du roi, le vautour et le cobra.

 

Le menton est orné la barbe postiche recourbée des dieux. Les paupières et les sourcils sont  pâte de verre bleue. Le cou est orné d'un collier de deux rangées de disques en or et en faïence. La poitrine est recouverte d'un gorgerin, du collier ousekh. De gros bracelets en pierres incrustés recouvrent les poignets.

Comme sur le deuxième sarcophage Les déesses Nekhbet et Ouadjet sont représentées.  Les déesses Isis et Nephtys, gravées sur la partie inférieure du sarcophage, croisent leurs ailes pour protéger le pharaon. Dans les bandelettes qui entouraient la momie, on a retrouvé 143 bijoux :(gorgerins, pectoraux, pendentifs, bracelets, bagues). Dimensions en cm : H : 51  L : 187,5  P : 51,3 . Le cercueil pèse 110 kilos

 

Le masque funéraire oeil

Il est fait de deux plaques d’or assemblées par martelage, soudées, rivetées, ciselées et brunies.  Il est constitué de 10,32 kg d'or massif et de pierres semi-précieuses. Avec ses yeux rapprochés en amande, les lèvres charnues, la forme du nez et la courbe du menton, il  présente les caractéristiques physiques de Toutankhamon.

La momie

Elle était très endommagée, les bandages se révèlent de plus en plus détériorés au fur et à mesure qu'on approche du corps, jusqu'à devenir de la poussière. Celui-ci est comme soudé par les huiles et les résines, particulièrement le masque mortuaire "colle" au corps. L'examen de la momie montra que Toutankhamon souffrait d'une maladie osseuse, confirmé par  des cannes de marche et des sandales que l'on qualifierait aujourd'hui d'orthopédiques. Les radios de ses pieds confirment des malformations. Le fémur de sa jambe gauche était fracturé (suite à une chute ?) et montrait une infection des os. Celle-ci combinée aux faiblesses physiques et à la malaria pourrait être à l’origine de sa mort Dans les années soixante-dix, on a aussi expliqué sa mort par un coup reçu dans la partie postérieure du crâne, Plus récemment, une théorie veut que Toutankhamon aurait été victime d'un accident de chariot.

 

 Les principaux objets du trésors décrit ci dessous seront présentés dans le diaporama de fin d'article

 

oeilTête du léopard en bois doré,  elle était attachée à une véritable peau de léopard ornée d'étoiles dorées, faisant  partie des insignes royaux sacerdotaux de Toutankhamon, en tant que grand prêtre dans l'au-delà.

 

oeil Figurine prosternée et chaîne en or représentant un roi accroupi

Le roi est accroupi, il lève sa main gauche dans un geste d'adoration. Sa main droite serre la crosse et le fléau royaux. Sa tête est coiffée de la couronne khéprech et de l'uraeus. Les disques en bronze qui auraient été fixés sur une véritable couronne en cuir sont ici suggérés par des empreintes rondes. Les traits du visage, le costume et les sceptres sont extrêmement détaillés. La chaine du pendentif est en or. Près de ce pendentif en or, Carter a découvert une mèche de cheveux appartenant à la grand-mère de Toutankhamon, la reine Tiyi, enveloppée dans une étoffe de lin.

oeil La déesse Selket,

Cette statuette est en bois recouvert de plâtre et dorée. Elle est représentée  avec un scorpion, ou comme ici avec une  nèpe, (scorpion d'eau) sur la tête. Elle  déploie ses  larges ailes pour protéger les morts. 

La déesse Serket, ou Selkis protégeait sur la terre les hommes du venin des serpents, des scorpions. Dans l'au-delà, elle était associée des devoirs funéraires, protégeant les vases canopes, le sarcophage du roi ou du pharaon. Comme son nom l'indique, elle présidait à la respiration, veillant sur la renaissance et le nouveau souffle de vie des défunts.

Cette statuette montre le naturalisme de la période amarnienne. Le tour de tête de Selket - comme s'il cherchait des intrus - viole la règle ancestrale de la frontalité, selon laquelle toutes les figures en trois dimensions devaient être représentées comme si elles étaient vues de face. Chaque détail, des lignes fluides de sa robe plissée et de son châle à la finesse de son cou et de ses bras, contribue à l’élégance de la pièce en tant qu’œuvre d’art.

oeil Statue de Gardien

Cette statue grandeur nature du gardien du "Ka" du roi marque son passage des ténèbres à l'aube de la renaissance. Ses yeux sont en obsidienne volcanique. Sa peau noire représente la fertilité du Nil ; l'or de sa jupe est le symbole du soleil et de la chair des dieux, elle représente le côté divin de Toutankhamon. La coiffe du gardien représente le dieu-soleil. Cette statue tenait la garde du tombeau, avec une autre qui lui ressemble. C'est une des premières merveilles que Howard Carter a vues quand il a découvert le trésor.

oeilTrône en bois sculpté.

Le siège est soutenu par deux figures de lions, stylisées mais élégantes malgré leur déformation conventionnelle. Les bras sont formés de serpents ailés dorés et peints, dont les yeux et les autres parties sont incrustés de pierres semi-précieuses. Le dossier représente en relief, dans une technique que l'on pourrait définir à mosaïque, une scène fort animée et charmante : le Pharaon est représenté assis sur un trône de profil à droite ; devant lui, debout, la reine. Le trône est incliné en avant, comme si le roi s'y balançait. En effet il n'est pas assis dans une attitude rigide et conventionnelle mais il repose le coude droit sur le dossier dans une pose nonchalante, pleine de naturel, de grâce et de vivacité. Les chairs du roi et de la reine sont obtenues par une pâte vitrifiée couleur rouge sang ; les coiffures par une pâte vitrifiée bleue, les vêtements sont de minces lames d'argent, les autres parties sont incrustées de pierres semi-précieuses. Ces silhouettes se détachent sur le fond doré du dossier au sommet duquel reluit et rayonne le disque solaire.

oeilAppui Tête

Ce chevet symbolique en ivoire représente le dieu Shou soutenant la voute céleste. Il est constitué de deux pièces en ivoire reliées entre elles par une cheville en bois s'emboîtant au milieu de la statuette fixées au moyen de quatre clous en or. Les deux lions placés de chaque côté évoquent les montagnes Manou et Bakou où les lions gardaient les horizons est et ouest. Il était normalement destiné à soutenir la tête de la momie. Le chevet était un objet funéraire d'importance pour la renaissance du défunt.

oeil Barque en albâtre                                                                     

Cette barque en albâtre à sa proue et sa poupe ornées de  têtes d’ibex. Elle repose sur un coffret comportant à l’origine, un bassin rempli d'eau pour donner à la barque l'impression de flotter. Au centre de la barque se trouve  un  coffret à parfum en forme de naos, décoré de motifs géométriques. Ses quatre  colonnes à double chapiteau supportent un baldaquin. A l'avant du bateau, une jeune fille, nue, accroupie tient une fleur de lotus. A l'arrière, une naine, également nue, se tient debout. Des pierres précieuses et des feuilles d'or sont incrustées dans l'albâtre. Sur le petit côté du bassin, trois cartouches livrent les noms de naissance et de couronnement de Toutankhamon et de son épouse, ils sont encadrés par deux uraei.

oeil Vase à parfum

Ce vase à parfum est composé de quatre pièces d'albâtre. Il symbolise le Nil fertilisant la  Haute et Basse Egypte, honorant le roi et la reine dont les noms apparaissent sur l'inscription peinte du vase.oeilLa partie inferieure est formée d'une structure ajourée représentant deux faucons sur le côté le plus long, Horus tenant le cartouche du roi contenant son nom de naissance d'un côté et son nom de couronnement, Nébkhéperourê de l'autre.

oeil  Statuette en bois doré de Toutankhamon chevauchant un léopard verni en noir

Statue du roi chevauchant une panthère, montrant ainsi sa capacité à maîtriser la faune sauvage dans l'au-delà autant que la volonté des animaux de l'aider dans son voyage. La panthère en marche représente la déesse Mafdet protectrice de l'astre solaire lors de son parcours nocturne. Elle assiste le roi, assimilé au dieu solaire, dans son voyage vers l'au-delà.

oeil Coffret miniature  Dimensions en cm: H 44 /L 61 / P43

"Sa face extérieure se trouvaient une série de motifs brillamment colorés et superbement peints - scènes de chasse sur les panneaux incurvés du couvercle, scènes de bataille sur les côtés et représentations des extrémités du roi sous forme de lion, piétinant ses ennemis sous ses pieds.Aucune photographie ne peut lui rendre justice, Même dans l'original, une loupe est essentielle pour bien comprendre les plus petits détails, tels que les pointillés des manteaux des lions ou la décoration des motifs des chevaux. " Howard Carter

Sur le couvercle : Sur un côté le roi Toutankhamon est représenté sur son char, chassant des gazelles, des cerfs, des autruches et d'autres animaux du désert. De l'autre côté, il tire des flèches sur les lions.

Sur un grand côté : le roi sur son char se bat contre les Asiatiques, sur l’autre contre les Nubiens. Les scènes de bataille montrent le roi dans son char, accompagné d'archers, de lanciers, de cavaliers chargeant les ennemis de l'Égypte. Les détails précis des caractéristiques ethniques des Asiatiques et des Africains, le chaos dans lequel ils sont décrits et l'ordre contrasté des lignes de bataille égyptiennes font de ce coffre un chef-d'œuvre inégalé dans l'art égyptien ancien.

oeil Sur un petit côté, le roi est représenté comme un Sphinx piétine les ennemis du Nord, sur l’autre les ennemis du Sud.Le coffre lorsqu’il il a été découvert contenait: (Une paire de sandales en papyrus / 3 paires de sandales dorées. /Un appui-tête doré. /4- Colliers. /5-  étiquettes. / Des  robes de cérémonie brodées).

  1. Le sanctuaire d'Anubis oeil

Le Seigneur de l'Ouest et protecteur des "choses secrètes", est couché sur sanctuaire décoré des deux signes hiéroglyphiques Tit (nœuds d'Isis) et Djed  associés à Isis et Osiris, le sanctuaire renfermait l'équipement d'embaumement rituel du pharaon. La statue d'Anubis a été sculptée dans du bois et vernis avec de la résine noire, les oreilles et le collier sont couvert de feuilles d’or. Les yeux, en albâtre et en obsidienne, sont incrustés dans des garnitures en or. 

oeil Coffret

En bois recouvert de plaques d'ivoire, ses cinq cotés sont décorés en marqueterie colorée. La décoration est très chargée, motifs floraux et combats d'animaux s'entremêlent. Toutankhamon et Ankhsenamon, sont représentés sur deux panneaux. Sur le couvercle, Toutankhamon debout sous une tonnelle s'appuie sur une canne et fait un geste en direction de la reine qui lui tend deux bouquets de papyrus et de lotus.

oeil Sur un petit panneau le roi, entouré d'un décor végétal, est assis sur une chaise à haut dossier, il bande son arc et s'apprête à décocher sa flèche vers les volatiles .Le roi est coiffé du khéprech avec l'uraeus. Ankhsenamon accroupie sur un coussin aux pieds de son époux, est coiffée d'une  courte perruque courte serrée par le bandeau royal à uraeus. Sa tête  est surmontée d'une couronne ornée de serpents, supportant un cône d’onguent. D'une main elle tient une fleur de lotus et de l'autre une flèche qu'elle s'apprête à donner au roi.

  

oeil Fauteuil de Toutankhamon enfant

De toute petite taille, ce fauteuil en bois incrusté d'ébène et d'ivoire et orné de feuilles d'or repoussé a certainement été fabriqué pour Toutankhamon au début de son règne, alors qu'il était encore un enfant (il est devenu pharaon à 9 ans). Les pieds léonins ont des griffes couvertes d'or. Les accoudoirs couverts d'or représentent des scènes de nature (un bouquetin bêlant, des plantes du désert), aux influences étrangères.

oeil Chariots

Quatre chariots à deux roues ont été découvert   démontés mais à peu près complets dans la tombe. Ils sont à deux places ayant le cocher à gauche. La charpente est en bois recourbé, dur mais léger; elle est recouverte de cuir peint et doré ; l'essieu est solidement inséré dans la partie postérieure de la caisse. Les deux roues à six rayons sont à doubles cercles en bois recourbé et revêtu extérieurement d'une gaine en cuir. Le timon s'implante au milieu de l'essieu et le double joug est soudé à l'extrémité du timon. Un de ces chariots doit avoir servi à quelque triomphe, car sur la surface extérieure de la caisse sont représentés en relief des prisonniers asiatiques et éthiopiens, liés ensemble.

oeil Lit cérémoniel doré

Ce lit en ébène couvert de feuille d'or a sans doute été fabriqué pour les funérailles de Toutankhamon. Il représente l'idée de résurrection. Les pieds en forme de pattes de lion protègent le souverain. Les images de Bès, le dieu qui veille sur les nouveau-nés, et de Taouret, la déesse-hippopotame, gravées dans la feuille d'or, protègent aussi le pharaon. Selon la croyance, les morts n'étaient qu'endormis et se réveillaient au moment de la renaissance

oeil  Coupe en albâtre

Cette coupe taillée dans un seul morceau d'albâtre représente une fleur de lotus. Les deux anses sont formées de fleurs et de boutons de lotus surmontés du dieu Heh (génie de l'éternité). Celui  qui tient dans chaque main une pousse de milliers d'années avec une croix de vie. Sur un côté de la coupe sont gravés deux cartouches de Toutankhamon. Sur Terre Toutankhamon y buvait la boisson versée par la reine. Dans la tombe, elle a un rôle religieux.

 

oeil Coffre à vases canopes

En forme de  chapelle en bois doré, il est d'une surmonté d'un dais orné d'une frise d'uraei incrustés de faïence colorée et surmontés d'un soleil. Sur ses quatre cotés il est protégé par les déesses tutélaires des morts. Chacune est associée à un fils d'Horus auquel elle fait face. Au sud, Selkis et Qebhsenouf, au nord, Neith et Douamoutef à l'Ouest, Isis et Amset, à l'Est, Nephtys et Hâpi

oeil Chaise

A l’origine ce tabouret pliant a été transformé en chaise par l'adjonction d'un dossier en bois d’ébène recouvert de feuilles d’or et incrusté de pierres semi-précieuses et de pâte de verre. En son sommet, un disque solaire au centre d’une frise d'uraei est soutenu par deux cartouches portant le nom d'Aton.  En dessous, Nekhbet ailes déployées est encadrée par des  cartouches portant le nom Sa-Rê (de naissance) et le nom Nesout-Bity  (de couronnement) de Toutankhamon. Les pieds sont en forme de cols de canards sauvages.

oeil Boite en calcite

Cette boîte et son couvercle font partie des quelque cinquante objets de Toutankhamon fabriqués en albâtre calcaire, une variété de calcite. A l’intérieur de la boîte se trouvait un morceau d’étoffe en lin enveloppant deux balles de cheveux (peut-être ceux de Toutankhamon et d’Ankhsenamon), du poil d’origine animale (peut-être d’un cheval) et une grenade en ivoire (symbole de la sexualité).Coffret en calcite, deux boutons en obsidienne permettent la fermeture par ligature

 

             Diaporama

 

diap

 Vidéo