frarnlendeitrues

VISITE GUIDEE

PLAN

ab0a

Plan du grand temple de Ramsès II

ab0b

 phoca thumb s ab01 Le temple de Ramsès II, qui honorait les divinités Rê-Horakhty, Amon et Path et le pharaon déifié, ainsi que celui d'Hathor devait être englouti par les eaux du Nil lors de la mise en service du haut barrage sur le Nil.

 phoca thumb s ab02 phoca thumb s ab03   phoca thumb s ab04 A l'initiative de l'Unesco, ils seront démontés à partir de 1965, et reconstruits à l'identique au sommet de l'éperon de la chaîne Lybique qui surplombe le fleuve à cet endroit.

 phoca thumb s ab06 Le roi est représenté assis, les mains posées sur les cuisses et souriant. Il porte la double couronne de la Haute et de la Basse-Egypte, le nemès et le pschent.Le visage porte la barbe postiche. Le cartouche royal, frappé dans la pierre, apparaît sous la poitrine et sur les bras.

 phoca thumb s ab05  Des statues grandeur nature, donc beaucoup plus petites, de membres de sa famille (des princes et princesses, sa mère Tuya et sa femme la reine Néfertari) sont à ses pieds, debout. Les ennemis de l'Egypte apparaissent sur les flancs des trônes sur lesquels Ramsès II est assis. Les pays vaincus du Nord et du Sud, tournés vers l'astre solaire qu'ils adorent, sont représentés selon leur position géographique.

phoca thumb s ab07   phoca thumb s ab08   phoca thumb s ab09 Le dieu du soleil Rê-Horakhty  domine la porte d'accès de la grande salle hypostyle, le pronaos. La divinité, à qui il manque une partie d'une jambe et un pied, est représentée avec une tête d'épervier. Elle reçoit l'hommage de Ramsès II.

 phoca thumb s ab10   phoca thumb s ab11Les ennemis de l'Egypte apparaissent sur les flancs des trônes sur lesquels Ramsès II est assis. Les pays vaincus du Nord et du Sud, tournés vers l'astre solaire qu'ils adorent, sont représentés selon leur position géographique.

 phoca thumb s ab12 Statues représentant des faucons     phoca thumb s ab13Statues du pharaon      phoca thumb s ab14Balustrade

 phoca thumb s ab15 Grande salle hypostyle    David Roberts 1830

phoca thumb s ab16 Le plafond de la grande salle hypostyle, magnifiquement conservé, est orné de vautours représentant le ciel. Il est soutenu par huit colosses osiriaques d'une dizaine de mètres représentant Osiris sous les traits de Ramsès II.

phoca thumb s ab17 Le roi porte, dans la moitié sud du pronaos, la couronne blanche de la Haute-Egypte et dans la partie nord la couronne rouge de la Basse-Egypte.

phoca thumb s ab18 Les parois des murs sont recouvertes de reliefs représentant les grandes victoires de Ramsès II, notamment l'incontournable victoire de Qadesh (sur la rive de l'Oronte) contre les Hittites, selon la version officielle de l'époque rapportée par les Egyptiens.

 phoca thumb s ab19 Le plafond de la seconde salle hypostyle est soutenu par quatre piliers, de section carrée, recouverts de peintures représentant le pharaon en compagnie de divinités.Les scènes de la partie inférieure constituent le prélude à la bataille. Elles représentent le roi tenant un conseil de guerre, entouré de ses généraux, les espions ennemis soumis à la torture, le campement de l'avant-garde entouré d'une palissade, l'armée en route vers Qadesh.

La partie supérieure, qui exalte le courage et la puissance du roi, raconte la bataille et les conditions de la victoire. Elle comprend plusieurs centaines de personnages, livrés au corps à corps, sur des chars ou agonisant. On remarque aisément le roi sur son char, menant l'assaut victorieux, et les prisonniers amputés de leurs mains et de leur sexe afin de permettre le décompte.

phoca thumb s ab20 Le vestibule conduit, au centre, au sanctuaire ou Saint des Saints, et sur les cotés à deux chapelles inaccessibles au public.

phoca thumb s ab22 Le sanctuaire (Saint-des-Saints), dont l’axe est légèrement décalé vers le nord par rapport à l’axe central du temple, abrite le naos.

Naos

Le Naos  aquarelle David Roberts

Encadré par deux sistres hathoriques, une représentation du souverain, taillée dans la roche, est surmontée par la partie antérieure de la déesse-vache, Hathor.

La Grande Nourrice céleste, sans qui la création ne pourrait se réaliser, s’allie ici à l’épouse royale Néfertari, pour faire naître le soleil régénéré. Ce temple est donc une parfaite illustration du synchrétisme à l’égyptienne, alliant dans une même entité les déesses Hathor, Isis et une personne humaine sous les traits de Néfertari. De taille modeste, situé au centre et au fond de l'édifice, le sanctuaire abrite quatre statues taillées dans le roc.

Elles représentent Rê-Horakhty (rouge), Amon-Rê (bleu) et Ptah (blanc) qui sont les dieux patrons des trois grandes cités de l'Egypte ancienne (Héliopolis, Thèbes et Memphis). Elles entourent le roi Ramsès II divinisé (rouge).

A deux reprises dans l'année, le 20 octobre et le 20 février, les rayons du soleil parvenaient jusqu'aux statues du sanctuaire afin de les réanimer. Le roi se rechargeait ainsi en énergie divine tandis que Ptah, source de vie chtonienne, restait dans la pénombre.

 phoca thumb s ab23   phoca thumb s ab24  Le temple d'Hathor, situé à une cinquantaine de mètres du temple de Ramsès II, est construit selon les principes architecturaux du grand temple, en adoptant des dimensions plus réduites. La façade est composée de six statues colossales sculptées à même la falaise. Deux d'entre elles représentent la femme de Ramsès II, Néfertari, divinisée, encadrées par quatre statues du roi.

 phoca thumb s ab25  phoca thumb s ab26

BIBLIOGRAPHIE

Madeleine Peters-Desteract  Simbel, À la gloire de Ramsès (Éditions du Rocher, 2003)

Christiane Desroches Noblecourt. Le secret des temples de la Nubie, Stock, 1999 Sauvetage des monuments de Nubie

DIAPORAMA