Imprimer

LE MAMMISI       

 m03

Le mammisi, de petite taille, comprend une cour, une salle d’offrandes, un sanctuaire ,et une colonnade extérieure avec des murs bahuts. Un escalier permet d’atteindre le toit pour au Nouvel An y installer les statues divines afin qu’elles se régénèrent au contact des rayons solaires. Il a une orientation Est-Ouest, ainsi, la façade est éclairée par le soleil levant.

Hathor de Dendérah venait  rendre régulièrement visite à son époux à la nouvelle lune du mois d’Epiphi (11e mois de l’année, mai-juin) lors de la fête de la « bonne réunion ». Quelques mois plus tard, elle revenait mettre au monde leur fils Harsomtous « Horus qui unit les Deux-Terres »dans le mammisi. On peut remarquer que le  ka  d’Harsomtous  est le roi de Haute et Basse-Egypte : il y a donc fusion entre le dieu enfant et le pharaon. Le jeune dieu, plein de vigueur, représente les forces organisatrices de la création, victorieuses des puissances de destruction : c’est l’éternel recommencement de la victoire de Maât sur le chaos originel. Assimilé à ce dieu enfant, le pharaon régnant est aussi un fils divin dont la force est régulièrement régénérée par la naissance dans le mammisi. Des scènes de sa conception, de sa naissance, de son alimentation, de son devenir, de son appréciation, de son intronisation et de sa présentation sont représentées en relief sur les murs intérieurs du sanctuaire. Les textes gravés aux portes et aux colonnes  du temple font l'éloge de la naissance de l'enfant et comprennent en partie un auditorium. La naissance, pouvant présenter des dangers pour la mère et l’enfant, des textes magiques et des rituels de protection  sont intégrés dans ces textes. Divers dieux protecteurs apparaissent également dans les scènes (architraves du portique , piliers d’angle )

La Cour

m06

oeil Elle était précédée d’une avant-cour qui de nos jours  a pratiquement disparue. Elle est très dégradée, seule une partie du côté Nord, et le bas de murs-bahuts sont visibles. Le montant gauche de sa porte est réduit à des assises, oeille droit est attenant à un mur-bahut contenant une oeilscène ou Ptolémée IX Soter sanctifie une offrande devant le fils d’Hathor Ihy, (le dieu enfant de la joie, fils de la déesse Hathor et du dieu Horus ?).A droite du mur bahut, les vestiges  des montants d’une porte sont décorés de 3 scènes d’offrandes et d’un dieu Nil.

oeilCoté intérieur Nord de la Cour  oeil Coté extérieur Sud de la Cour  

 

Plan

 

m02

Le Vestibule    

C’est un espace de transition entre la cour et la salle des Offrandes La paroi externe Sud comporte encore un pilier et des murs-bahuts.  oeil Le pilier Sud comporte 2 scènes intactes et un reste de scène

oeil  Ptolémée IX sort de son palais précédé par 4 enseignes : Oupouaout du Sud, Thot, Horus et le placenta royal. Tourné vers le roi, le prêtre Iounmouef fait brûler de l'encens en jetant des boulettes sur l'encensoir.

oeil Cléopatre accompagne Ptolémée IX ,celui ci , purifie le sol avec de l'eau et de l'encens avec l'autre. Devant  Ptolémée IX, se tient Hathor,( dame d'Iounet, œil de Rê, qui réside à Edfou) serrant contr elle, son fils Harsomtous.

oeil Avant d'entrer dans le sanctuaire  Ptolémée IX  par Thot et Horus. Les gouttes d'eau sont représentées par des signes Ankh.

Le sanctuaire

Le sanctuaire constitue le cœur du mammisi, décoré sous  Ptolémée VIII Évergètes, les scènes, la plupart martelées, représentent la conception et le naissance d'Hor-sema-taouy. Cette arrivée se fait sous des auspices divines, notamment celle d'Amon. Les scènes de l'intérieur du sanctuaire ont été décorées sous le roi Ptolémée VIII Évergètes .On trouve environ  200 scènes rituelles, sur ses parois internes et externes. Les sujets abordés vont de la destruction d'ennemis à l'apaisement (musique, vin ou louanges), à la fourniture de nourriture, de vêtements, d'amulettes et de couronnes lors des rites de purification.

Les Parois

oeil Façade externe Nord-Ouest   oeil Façade externe Sud-Est  oeil Façade externe Sud-Ouest oeil Façade externe Sud

Quelques scènes :

oeil La barque d'Hathor ( paroi Nord).  Le roi fait une fumigation devant la barque d'Hathor, de sa main gauche il tient le Bras d'Horus (encensoir), de sa main  droite il met des granulés d’encens dans la coupelle. La barque est posée sur un socle. A l'avant, Oupouaout, celui qui ouvre les chemins, se tient debout sur une enseigne .Différents  personnages martelés se trouvent derrière lui. . Au centre de la barque se dresse un sanctaire qui loge , en haut , Isis et Nephtys , au milieu l'Ouadjet aux ailes déployées , en bas  les Baou de Nekhen , ensemble ils protègent Hathor. Devant la barque, des présents sont posés sur des tables.

oeil Naissance et allaitement  (paroi Nord) :  A gauche , Harsomptus  emerge d'une fleur de  lotus, A droite  Hathor allaite Harsomptus . Les personnages ont été martelés probablement par les premiers chrétiens.

oeil Le roi est en adoration devant Hathor qui allaite son fils Harsomtous. Hathor et son fils sont cachés dans les fourrés comme l'étaient Isis et Horus.

Le Portique

oeilIl est constitué par  un ensemble de colonnes, de murs-bahuts, de piliers qui entourent  le sanctuaire. A l’origine dix colonnes et ses murs bahuts encadraient la cour sur les côtés sud et Nord. Les colonnes restantes assez bien conservées. Les murs-bahuts qui protègent le mammisi des regards extérieurs et d’une lumière trop vive, (favorisant ainsi le climat d’intimité propice à la naissance), ont été systématiquement arasés en leur milieu. Ils présentent des scènes où le Roi fait des offrandes à la déesse-mère et à son fils : offrande de collier, de barque, etc…Aux deux angles Ouest les piliers d'angle sont assez bien conservés. La façade Nord comporte une porte permettant d'accéder au couloir qui entoure le sanctuaire.

oeilLes colonnes sont de type florales (pétioles de papyrus, palmettes et boutons fermés de lotus) elles sont toutes surmontées de dés portant l’effigie de Bès. Egalement présent à l’entrée de la cour Bès, protège Hathor au moment de l’accouchement en repoussant les forces maléfiques malfaisantes loin du mammisi. Pour protéger le mammisi, On trouvera également sur les piliers Sud-Ouest et Nord-Ouest,  Bès, Le génie protecteur Ahi-Hos, la déesse hippopotame nourricière et protectrice Reret, le génie protecteur Ahâ.

oeil  : Mur bahut façade Sud:  Montée royale / Montou et Atoum introduisent Ptolémée IX Soter à Horus de Behedet

oeil Face Sud du pilier Sud-Ouest: Ptolémée IX Soter devant Horus de Behedet, transperce le serpent Apophis personification qui vient de sortir des ténebres . (Apophis vaincu, son sang teinte de rouge le ciel au lever et au coucher du soleil, il n'est jamais détruit, ses forces destructrices ne peuvent être supprimées mais seulement contenues.)

 

diap

BIBLIOGRAPHIE

Cauville Sylvie                    Edfou, Le Caire, I.F.A.O., 1984

Maurice Alliot                     Le culte d'Horus à Edfou au temps des Ptolémées

Daumas (François),            Les mammisis des temples égyptiens,

Photos    Olaf Tausch / Gérard Ducher / MatthiasKabel / Dennis Jarvis /Rémih/ovedc /Mohamed Adel Essa/Codex/Richard Mortel /egypte.eternelle.org / Toutes les photos sont sous licence Commons CC BY-SA 3.0  pas d'utilisation commerciale